"Demain j'iraiS au cinéma" Ben non !

Très souvent, presque toujours, de plus en plus, on écrit ça : demain midi je prendraiS l'avion.

De même, ou réciproquement on écrit : J'aimerai _  bien connaitre votre opinion à ce sujet.

Je ne comprends pas le pourquoi du comment ces deux fautes se sont organisées peu à peu comme une tendance bientôt acceptable.

Or, ça gène évidemment la lecture quand vous partez dans une phrase qui commence par une affirmation au futur, par exemple "je partirai" et que l'affaire tourne court car la phrase se termine par, "si j'avais un vélo".  On trébuche avant de corriger ce "je partirai si j'avais un vélo" en " Je partiraiS si j'avais un vélo.

De la même manière on reste embarrassé une seconde et agacé ou perplexe quand on lit au milieu d'un billet par ailleurs de haut niveau : je voteraiS ce texte parce que je le trouve juste !

D'un seul coup ce projet, ce futur, devient curieusement conditionnel...

Et pourtant, et pour finir, écoutez bien, ça ne se prononce pas pareil : j'irai et j'irais... Or, dans l'énonciation personne ne se trompe, tous les français prononcent bien. Alors... Eclairez moi !

Ceci est une réflexion estivale qui fait un peu devoir d'été, révision des notions, cahier de vacances. Pour qui me prends-je pour faire travailler le lectorat...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.