Peut-on négocier avec un menteur?

Je reprends ici des extraits d'un billet de blog de François Bonnet (http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/francois-bonnet/020910/woerth-mensonge-fatal )

23 juin, le cabinet d'Eric Woerth admet que le ministre a remis la Légion d'honneur à Patrice de Maistre, mais insiste: il «ne l'a pas proposée». 2 septembre, Eric Woerth reconnaît avoir écrit une lettre pour proposer la Légion d'honneur pour Patrice de Maistre.

Mardi, le désormais ministre du travail assurait n'avoir « jamais menti à qui que ce soit », refusait de confirmer l'existence de cette lettre tout en assurant qu'il n'y avait « pas eu de contrepartie ».

Il se trouve que Woerth est ministre du travail et en charge d'un dossier très important, la réforme des retraites.

 

Quelle crédibilité peut-on accorder à quelqu'un qui ment de façon si éhontée? Quel crédit peuvent lui accorder ses interlocuteurs?

 

Comment peut-on le laisser mener des négociations au nom du gouvernement?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.