Le Petit London à Toulouse

Le Petit London, bar toulousain qui organisait de petits concerts, est de nouveau menacé par la bien pensance du voisinage.

Malgré des investissements importants pour avoir une bonne isolation phonique

Malgré le fait que les concerts se terminent à 22 heures et que les consommations en terrasse soient également interdites après 22 heures

Le voisinage bien pensant trouve que ce lieu attire trop de drogués , de SDF et de sans papiers et demande sa fermeture administrative.

Pourquoi en effet prendre la peine de supporter la différence?

 

PS: Tiens, au fait, Jonath est passé en gris ce jour.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.