L'Europe .. l'Europe ..l'Europe

Les politiques nationaux de gauche ou de droite, pour des raisons de commodité mettent toutes les difficultés sur le dos de l'Europe ;

Un Conseil de l'Europe - formé par les dirigeants nationaux qui ne veulent pas lâcher un bout de leurs petits pouvoirs - qui entend passer outre la volonté du Parlement Européen , seul organisme représentatif des citoyens européens , malgré il est vrai une énorme abstention . 

Justement , pourquoi cette abstention ? Pourquoi ce désintérêt pour les votes européens ? Parce que les citoyens ont bien conscience que nos politiques n'ont aucun courage européen , aucune volonté européenne et que , en France en particulier mais pas seulement , les élections européenne servent en grande partie à recycler des hommes et des femmes qui préféreraient garder leur petite influence à Paris plutôt que de travailler sérieusement à bâtir une Europe fédérale démocratique .

Alors , quand j'ai lu que que David Cameron - européen tiède et malgré lui - et François Hollande - Président à 3% qui n'a parlé de l'Europe que par obligation - s'opposaient à la candidature de Jean Claude Junker , mon sang n'a fait qu'un tour . 

Non pas que je sois un fana de Jean Claude , issu d'un paradis fiscal membre fondateur de cette Europe , non pas que je sois un fana du conservatisme , au contraire , mais il semble qu'il soit le candidat de la nouvelle majorité du Parlement . Alors Messieurs les Chefs d'Etat qui seraient bien en peine d'exister sans l'Europe avec toutes ses faiblesses, laissez maintenant l'organe vraiment représentatif : le Parlement Européen décider et arrêtez d'entraver la construction de l'Europe.

Angela Merkel et Sarkozy , en leur temps ont déja fait assez de mal en propulsant des personnalités ternes - en particulier cette Katherine Ashton qui non existe à la tête de ce qui voudrait s'appeler Diplomatie Européenne - qui ne leur feraient pas d'ombre . Maintenant François Hollande , qui n'a même pas été fichu d'engager une réforme fiscale sérieuse , qui a perdu son temps et le notre sans avoir l'air de s'en inquiéter , propose ( plaisanterie ou rumeur ? ) un Moscovici qui s'est surtout distingué par une discrétion remarquable pendant sa présence au Gouvernement de la France .

L'Europe a suffisamment de peine à exister .

Chefs d'Etat , contents de l'être , restez le mais ne passez pas votre temps à charger la barque . 

Comment convaincre des citoyens à aller voter pour un Parlement dont on nie l'existence ?

J'espère que cette fois , le Parlement dira merde et se mettra à exister.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.