DISCOURS DE LA HAINE ORDINAIRE SUR FACEBOOK

Haine raciste, mépris, insultes et dérapages ordinaires sur facebook

DISCOURS DE LA HAINE ORDINAIRE

Tout cela a commencé bêtement, banalement.
Un post sur Facebook mettait en exergue une étude comparant l’augmentation du patrimoine des plus riches sur les 10 dernières années dans différents pays.
+439 % pour les français contre + 170% pour les britanniques, les américains et les allemands.

Ce post, partagé par un ami depuis la page FB d’un syndicat d’enseignants (le SNU-ipp-FSU 82) était muni d’un petit commentaire ironique :
« C'est trop dur d'être riche en France. Brimades, impôts, communisme larvé.. »

Le commentaire du post d’origine était lui-même quelque peu vengeur :

Ouin ouin en France on n'aime pas les riches.
Ouin ouin les riches partent à l'étranger.
Ouin ouin, toute leur fortune part en impôts.
Ouin ouin l'ISF brimait la réussite.
Ouin ouin on est un pays communiste.
MAIS TAISEZ VOUS.
Et crachez votre pognon, bon sang.

L’affaire aurait pu en rester là. Dérouler le fil d’actu de facebook, les photos de mon chat, ma journée au boulot, mes 8km au pas de course, la dernière vidéo de violences policières quelque part en France ou Belgique, et tout ce foisonnement d’utile et (surtout) d’inutile, d’indigent et de parfois touchant, les absurdités irrésistibles ou parfois potaches du « Gorafi » ou de « Répliques pour briller en Société ».

Bref, la routine du tout venant sur FB.

Et puis, en quelques instants, le dérapage.

D’abord, un premier commentaire, une petite provocation ironique comme on en voit par milliers :

« Tu peux rajouter la menace islamo-gauchiste et le grand remplacement.. »

Puis, un 2e commentaire, c'est Luc P. qui lui répond :

« Oui, c'est pas comme si un prof avait été décapité pour avoir montré des caricatures de mahomet... quant au grand remplacement, les données sont claires »

Bien vu. Le point Godwin immédiat avec islam en lieu et place de Hitler.

S’ensuit un lien vers des données démographique de l’INED censées prouver la théorie du « grand remplacement »

Puis, un 3e commentaire toujours de Luc P. sous la forme de 2 photos l’une à côté de l’autre

La 1ère, des gosses d’un club de foot, l’US Grigny, date de 1978. Un seul garçon de couleur parmi les 13 joueurs
La 2e date de 2018. Ils sont une cinquantaine du même club, de tous âges, à se tasser les uns sur les autres pour la photos. Beaucoup de noirs et de jeunes immigrés, ou fils de.

L’association des 2 photos étant évidemment censée prouver par a+b le fameux « grand remplacement »

Ce montage à vomir doit certainement circuler activement dans les réseaux de la fachosphère.

C’est la technique de manipulation habituelle, recyclée depuis des dizaines et des dizaines d’années par toutes les chapelles d’extrême-droite,  : s’écarter du sujet, faire un photo-montage scabreux pour déverser son trop-plein de bile et de vomis, amalgamer un fait atroce (en l’occurrence l’assassinat de Samuel Paty) à des faits, des gens ou des groupes qui n’ont rien à y voir, pour asséner finalement une énormité non dans le but de discuter mais dans le but de démoniser des adversaires réels ou supposés.

Je suis resté longtemps devant mon écran à contempler ce photo-montage, me demandant s’il fallait réagir, dire quoi, comment, avec quels mots et sur quel ton, sachant que dès qu’une personne met dans la même phrase les mots islam grand-remplacement et attentats, on sait que la raison raisonnante sera la première victime de toute tentative de discussion.

Ne rien dire et faire « comme si » ?
La gangrène xénophobe et l’hystérie anti islam gagne depuis longtemps tous les groupes sociaux.
Mimile n’est plus seul à vociférer au Café du Commerce en compagnie de Bébert.
Des pans entiers du monde médiatique s’y sont mis, des dizaines et des centaines d’heures d’émissions télé
relaient et amplifient, quand elles ne la produisent pas directement, la parole raciste et réactionnaire.
Des pans entiers du monde politique ont cédés sous les coups de boutoir, à droite, à gauche,
certains écolos et jusqu’au plus haut sommet de l’état, tout le monde s'y est mis.

Alors que dire des millions de commentaires qui se déversent sur le net comme un torrent dévalant de la montagne après de longues pluies orageuses.

Et puis pour beaucoup, c’est tellement confortable de le faire en s’abritant derrière l’anonymat.

Alors répondre, mais quoi ?

L’idée m’est venue bêtement par association d’idée : 1978 : plein de blancs/un seul black - 2018 black/blanc/beur - football.
Eurêka !
J’ai donc posté ma réponse à son photo-montage hideux :

1978 : élimination au 1er tour de la coupe du monde
2018 : vainqueur de la coupe du monde
Merci pour la comparaison

Très content de moi, surtout que le foot est à peu près la dernière de mes préoccupations dans ce bas monde.

Mais le type était totalement dépourvu d’humour et il a répliqué :

Et on joue au foot avec la tête du prof décapité ?

Le cadavre de Samuel Paty convoqué comme témoin et preuve du bien fondé de ses fantasmes racistes !

Et la machine de s’emballer.
Ma réplique suivante a été comme il se doit :

Quel rapport avec le foot ??
En fait, vous mélangez tout avec n'importe quoi !

Mais voilà qu’un autre gars, anonyme, s’y met et se lâche totalement :

Les gauchistes n'ont pas la moindre compassion envers un prof décapité, des policiers tués, des chrétiens égorgés. Ils sont très sélectifs. N'oublions jamais que le communisme c'est au bas mot 100 millions de morts. L'amour du sang, des pogroms, des génocides coulent dans leurs veines. Il ne peut pas y avoir de débat constructif avec le totalitarisme.

Et Luc P. de surenchérir :

Le lien est pourtant évident. C'est dans les mêmes banlieues islamisées qu'on apprend aux petits musulmans à jouer au foot et à pratiquer un islam rigoureux qui amène les dérives que l'on connait : tuer des flics, trafiquer de la drogue, faire régner l'insécurité partout et... décapiter un prof qui a osé parler du prophète ! D'ailleurs, là aussi j'ai des chiffres : "D'après ce sondage Ifop, 57 % des jeunes musulmans considèrent que la charia est plus importante que la loi de la République". Ce n'est pas parce que tu ne vois pas le lien qu'il n'y en a pas. Et le réalisme, c'est ce sondage.

Je me garde de développer, je vois bien que l'hystérie des bonshommes sera inaccessible à la raison.
Je répond juste que de tels amalgames mortifères donnent envie de vomir.

Et voilà que Luc P. se déchaîne :

Non, ce qui est à gerber c'est que malgré le manque d'arguments évident, tu continues à prôner une idéologie qui est responsable, hier encore, de la mort d'un policier qui laisse 2 orphelines de 5 et 7 ans. Ce qui est à gerber, c'est que cette même idéologie de merde est reponsable de la mort d'une autre agent de la paix mort à Rambouillet il y a quelques jours dans son propre commissariat et qui était elle aussi mère de famille. Et des nouvelles comme ça, on en a quasi tous les jours maintenant. Et ce qui est encore plus à gerber, c'est que tu oses te faire passer pour le gentil qui n'amalgame pas alors que ton idéologie amène à la destruction complète d'un mode de vie paisible dans ce pays. Alors tu ferais mieux de te taire et de te vomir dessus. Ou plutôt de plaindre les victimes de tes propres délires

Va donc parler à ces fillettes, et à tous les autres orphelins dont les parents ont toujours été tué par le même profil de personnes et leur dire que ce ne sont pas ces personnes que tu protèges par lâcheté et idéologie qui ont fait le coup et que la politique laxiste depuis 30 ans n'y est pour rien. Tocard.

J’essaie d’en dire le minimum, mais je ne veux pas lâcher le morceau ! Je ne veux pas.

Je sais que ces gens là ne cessent de se sentir plus forts, plus intouchables, ne cessent de repousser toujours plus loin les barrières de la haine, de l’intolérance, de l’indécence, de l’odieux.

T’es pas d’accord avec moi ? Alors t’es le complice de l’assassin de Samuel Paty, le complice des frères Kouachi, le complice des attentats, des poseurs de bombes, le complice des égorgeurs ; peut-être même que t’est un assassin toi aussi ! Islam, gauche, assassins, tous pareils ! A bannir de l’humanité. A éradiquer !

Mais je m’acharne, je veux leur montrer que je ne céderai pas devant leurs idées mortifères.
Je leur dis qu’en fin de compte, leur haine est la même que celle qui a tué Samuel Paty, que leurs sondages comme quoi une majorité de musulmans serait pour la loi de la charia au détriment de la République sont des foutaises et des manipulations.

Ils disent que les français n’agressent jamais les musulmans ?
Je leur met la vidéo de l’agression de Dôle !

Ils disent que les nationaux, les identitaires ne tuent pas ?
Je leur mets Christchurch !

Je m’accroche, je m’acharne, et finalement, ils lâchent un dernier jet de vomis.
M
onsieur anonyme dit à Luc P. :

Arrête de parler avec des gauchistes si je peux me permettre Luc. Ce sont des religieux. Il pourrait y avoir 1 bataclan par heure ils ne dévieront jamais de leur idéologie nihiliste et mortifère. Nietzsche parlait de moraline et ils en dégouline. La plupart ne font même plus d'enfants. C'est la première fois de l'histoire de l'humanité qu'un peuple coopére à sa propre mort. Il faut juste mépriser ce genre de personnes car toi tu ne veux pas mourir.

Se sont-ils sentis mieux après ces torrents d’insultes et de haine ?
Sans nul doute.

Parce qu'en fin de compte, qu'ai-je ?
Rien, absolument rien !!
J'ai juste comparé des photos de gamins à 20 ans d'intervalle avec des résultats de foot à 20 ans d'intervalle !!
Et ce rien m'a valu d'être traité de "génocidaire", de "sanguinaire", de "totalitaire", d'aimer faire des pogroms, d'être "religieux" (???), lâche, de proner une idéologie responsables de centaines de morts, de vouloir la destruction de notre pays.
Et je n'ose imaginer ce qui n'a pas été dit !

Pendant quelques instants, je crois avoir vraiment touché du doigt ce que les juifs ont pu ressentir il y a 80 ans de cela, à la lecture des mêmes horreurs.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.