Alain Tizioli
Commerçant
Abonné·e de Mediapart

27 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 nov. 2011

L'anti-secte Georges Fenech, la Miviludes et les produits bio....

Alain Tizioli
Commerçant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis quelques temps, les policiers du SDIG (Sous direction de l’information générale), les ex-RGs, sont en vadrouille dans les prés…..De quoi s’agit-il ? Ils ont ordre d’aller contacter les agriculteurs bio. La question qui vient immédiatement à l’esprit est : Pourquoi faire ? Ce n’est pas tellement dans leurs cordes. Peut être pour établir une liste des faucheurs d’OGMS, vous savez ces grands vilains qui ne font que défendre notre assiette …... Mais je m’égare. En fait il s’agit de recenser les agriculteurs bio, les surfaces exploitées, le rendement etc…. Un job qui conviendrait mieux aux fonctionnaires du Ministère de l’Agriculture, mais il n’y a peut être pas assez de syndicalistes à surveiller en ce moment.Le Canard Enchaîné a paru un article sur le sujet très amusant. Grande enquête des ex-RGs sur les agriculteurs bio. Grande stupéfaction chez les retraités des RGs, qui pensent très certainement qu’ils auraient mieux à faire que d’enquêter sur les poulets…. Place Beauvau silence radio. Quand au Ministère de l’Agriculture ils ne comprennent pas trop non plus. A l’agence Bio, (Agence d’intérêt public qui réunit les professionnels chargés d’établir des statistiques etc…), réaction très polie du style : Dysfonctionnement administratif….Mais alors, que se passe-t-il ? En grattant un peu, on s’aperçoit que Nicolas Sarkozy travaille sur le Grenelle de l’environnement, et bien sur, une évaluation du bio est nécessaire. Ca y est, on a compris. 2012 est en vue, et normal, il soigne ses futurs électeurs. Mais il y a un hic. Nicolas Sarkozy a reconduit dans ses fonctions, Georges Fenech, à la tête de la Miviludes. (Mission Interministérielle de lutte contre les dérives sectaires). Dans son rapport en 2010, cette dernière fustige régulièrement des groupes faisant la promotion de l’agriculture Bio. L’affaire Kokopelli, publié le 18 mars 2011 sur NaturaVox illustre bien le harcèlement de la Miviludes envers les semenciers libres. En gros, depuis 2004, l’association Kokopelli, oeuvrant dans le sens de la directive de la Communauté Européenne portant sur la conservation de la biodiversité in situ, est harcelée par les agents de la répression parce qu’une grande partie des semences de plantes potagères qu’elle distribue sont des semences de variétés anciennes, non-inscrites dans le catalogue officiel.http://www.naturavox.fr/societe/article/miviludes-cible-kokopelli-lesGeorges Fenech, outre ses fonctions à la Miviludes, est membre fondateur de Momagri. (Mouvement pour une Organisation Mondiale de l’Agriculture). Ses buts : Lobby International soutenant les OGMs et prônant une gestion globale de l’agriculture sur terre.On nage en pleine dichotomie. D’un côté un Président, cherchant à redorer son blason tâché par les affaires en cours en courtisant le bio, et de l’autre, Georges Fenech en train de pilonner ladite agriculture bio. Faudrait savoir. Chasse aux sorcières ou chasse aux électeurs ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Incendies en Gironde : « C’est loin d’être fini »
Dans le sud de la Gironde, le deuxième mégafeu de cet été caniculaire est fixé mais pas éteint. Habitants évacués, élus et pompiers, qui craignent une nouvelle réplique, pointent du doigt les pyromanes avant le dérèglement climatique, qui a pourtant transformé la forêt des Landes en « grille-pain ».
par Sarah Brethes
Journal
Été de tous les désastres : le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal
Des avocates et journalistes proches de Julian Asssange poursuivent la CIA
Deux journalistes et deux avocates ont déposé plainte contre l’agence de renseignement américaine et son ancien directeur, Michael Pompeo. Ils font partie des multiples proches du fondateur de WikiLeaks lui ayant rendu visite dans son refuge de l’ambassade équatorienne de Londres alors qu’il était la cible d’une vaste opération d’espionnage.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
Russie, une guerre criminelle, une opinion complice ?
Une analyse du sociologue russe Lev Goudkov, qui démonte les leviers de la propagande du pouvoir russe et y voit l'explication du soutien passif, mais majoritaire apporté par la population russe à l'intervention militaire en Ukraine. Il ne cessera, selon lui, qu'avec un choc qui lui fasse prendre conscience des causes et des conséquences de la guerre, processus qui n'est pas encore engagé.
par Daniel AC Mathieu
Billet de blog
Les talibans en Afghanistan : un an de pédocriminalité, de mariages forcés et de suicides
[Rediffusion] Cela fait presqu'un an que les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan. Depuis août 2021, plus d'une centaine de femmes ont été assassinées ou se sont suicidées en Afghanistan. Les talibans apprennent aux enfants à tirer et les exploitent sexuellement.
par Mortaza Behboudi
Billet de blog
« Le canari dans la mine de charbon » : chronique annoncée de la crise du Sri Lanka
La grave crise économique que traverse le Sri Lanka, la suspension du paiement de la dette souveraine et le soulèvement populaire de 2022 ont attiré l’attention du monde entier. Le Sri Lanka est décrit comme le « canari dans la mine de charbon », c’est-à-dire un signe avant-coureur de l’avenir probable d’autres pays du Sud.
par cadtm
Billet de blog
Quand la langue nous fait défaut
Les mots ne sont plus porteurs de sens, ils ne servent qu'à indiquer ce que l'on doit penser et ce qu'il est interdit de penser. La réaction du gouvernement français aux bombardements de Gaza le démontre une fois de plus.
par ekeland