Prise d'otage par la RSI

 

 

A l'attention de Mme Sylvia Pinel, Ministre de l'artisanat, du commerce et du tourisme.

A l'attention du Directeur de la Caisse Régionale du RSI Midi Pyrénées : Luc Doury

                    Prise d'otage par le Régime Social des Commerçants.  (R.S.I)

Demande d'audit gouvernemental doublé d'une commission d'enquête sur la RSI.

Agée de 63 ans bientôt, mon épouse ne peut plus travailler debout longtemps. Ses genoux ne le permettent plus. Même opérée, la station debout restera pénible. Nous sommes tous deux hôteliers/restaurateurs depuis 40 ans, donc pas souvent assis.

Mon épouse consulte un médecin de la RSI, lui montre radios, scanners et certificats. Les  preuves sont présentes: Ses genoux sont mal en point. Mais la doctoresse de la RSI, ne l'entend pas de cette oreille. Elle a le toupet de dire à mon épouse et je cite :

" Les incapacités ne concernent que le dos et les cervicales, le reste non". Mon épouse, quelque peu interloquée, lui répond " Mais je fais comment pour travailler, puisque la station debout m'est pénible ? ". La réponse de la doctoresse est sans appel : "Changez de métier... On reste sans voix devant une telle ineptie.

Mon épouse saisit le Tribunal du Contentieux de l'Incapacité de Toulouse. Sans grande conviction, elle s'y rend. Un médecin du Tribunal l'ausculte et rend son verdict:50% d'incapacité de travail. A la sortie du Tribunal, un représentant de la RSI présent à l'audience, apostrophe mon épouse avec un ton cauteleux : "...Vous savez on peut faire appel de cette décision, car on en a le droit...". Si vous voulez faire appel lui réponds mon épouse, faite le, mais pourquoi venir me narguer ?   

Ils ont fait appel. Tout ça pour contester 300€ de retraite par mois à taux plein auquel mon épouse aura droit. 1 à 2 ans de délayage. A ce moment là, mon épouse sera en retraite.

En attendant, mon épouse va devoir s'inscrire à Pôle Emploi. Outre le fait que cela grossir le chiffre du chômage, il va falloir en plus qu'elle s'inscrive à la CMU (payante...A peu près 1000€ par an)

Pétition en ligne :

http://www.avaaz.org/fr/petition/Mme_Sylvia_Pinel_Ministre_de_lartisanat_du_commerce_et_du_tourisme_Audit_et_commission_denquete_sur_le_Regime_Social_des/?copy

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.