Je bétonne,je détruis l'environnement mais c'est toi contribuable qui paie !

POLITIQUE - AGDE : AGDE - CAP D'AGDE - FINANCEMENT DE L’ENTRÉE DU CAP D’AGDE = HAUSSE DES IMPÔTS LOCAUX POUR 2017

POLITIQUE - AGDE : AGDE - CAP D'AGDE - FINANCEMENT DE L’ENTRÉE DU CAP D’AGDE = HAUSSE DES IMPÔTS LOCAUX POUR 2017

 

AGDE - CAP D'AGDE - Financement de l’entrée du Cap d’Agde = Hausse des impôts locaux pour 2017

AGDE - CAP D'AGDE - Financement de l’entrée du Cap d’Agde = Hausse des impôts locaux pour 2017

La nouvelle va très certainement être annoncée en début d’année mais le doute n’est plus permis : Les impôts locaux vont augmenter significativement en 2017 ! La cause : Le coût exponentiel et démesuré des travaux de l’entrée du Cap d’Agde.

Comment vont être financés les 40 Millions d’Euros des travaux de notre entrée de Station ? Telle est la question essentielle que nous n’avons cessée de poser à la majorité municipale et à son premier représentant lors des trois années qui viennent de s’écouler.

A chaque fois, notre maire a repoussé cette présentation, prenant tous les prétextes possibles pour pallier son incapacité à boucler un budget si colossal. Pour autant, cette absence de clarté ne pouvait masquer le fait qu’au final,  ce financement ne serait possible que par deux moyens : Le recours à l’emprunt et l’augmentation des impôts locaux.

Le premier moyen a donc été actionné l’an dernier venant alourdir une dette déjà conséquente. Au final, à fin 2016, la dette de la ville d’Agde s’élève donc à près de 87 Millions d’Euros tous budgets confondus, ce qui est un nouveau et triste record pour Agde.

Le deuxième moyen, celui d’augmenter significativement les impôts, n’était pourtant pas envisageable à écouter notre Maire. En effet, ce dernier n’a eu de cesse, durant la dernière campagne municipale ainsi que durant les 3 dernières années, de claironner et de fanfaronner sur le fait qu’il n’y aurait jamais recours ! Las, face à l’enveloppe démesurée de 40 millions d’Euros, enveloppe déjà dépassée à ce jour, et l’absence de subventions importantes, cette belle promesse s’est envolée. Et lors du dernier conseil municipal du 14 décembre dernier, face à nos interventions répétées sur le financement de ces travaux, cette augmentation massive des impôts locaux pour 2017 et les années suivantes, a été implicitement reconnu par notre Maire.

Pour autant, cette décision ne le fait pas sourciller et il ne semble pas plus préoccupé que cela.

Droit dans ces bottes, lors de ce même conseil, il nous a même annoncé qu’il restait candidat aux législatives dans l’espoir certainement d’y être élu. Car une fois élu, il pourra alors abandonner son fauteuil de maire pour ne pas à avoir à assumer ses promesses non-tenues ;  laissant comme héritage, sa gestion budgétaire et financière catastrophique et une lourde ardoise que paieront, pour des décennies, les Agathois.

 

 

 

 

 

Fabrice MUR Conseiller Municipal PRG de la Ville d’Agde Pour le groupe des élus minoritaires et citoyens – Agde à Venir (16-12-16)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.