Des promesses,des promesses mais qui n'engagent que ceux qui y croient !

Une municipalité LR qui ne tient pas ses promesses...Qui abandonne la zone naturiste à des gens peu recommandables...

En effet, depuis 2011 le maire avait promis la création d’un parking de 300 places sur la parcelle IR 63

Le temps s’écoula (avec toujours les problèmes de stationnement) mais rien ne se passa

En janvier 2015, le même maire (réélu) s’exprimait sur le PLU qui contenait (encore) la création d’un parking à l’extérieur

Deux ans ont passé mais comme d’habitude rien ne s’est passé

En comité de quartier la question a été posée mais point de réponse (ce point a déjà été évoqué)

Quelqu’un d’autre pourrait-il poser la question (qui fâche)

Comme je parle de stationnement, je voudrai évoquer une subtilité du village

En effet, les parcelles KA 52 et KA 53 (l’ancien terrain de tennis et la parcelle limitrophe) servaient de parking (payant) pour le Glamour

Lors de la construction (illégale) des Jardins d’Eden (sans places de stationnement) une concession leur fut attribuée par le Glamour

Vint ensuite la construction du SASU Beach (le nouveau Glamour) avec un permis qui comprenait (encore) ces mêmes parcelles

Et cette année on peut voir la construction du Nautilia (à la place de l’ancienne mousse) mais je ne vois pas où se situera le stationnement

Je présume toujours sur les mêmes parcelles

Ce qui m’inquiète, et j’ai posé la question, est que ces 2 parcelles qui sont utilisées à plusieurs reprises soient toujours déclarées constructibles

Là aussi, pas de réponse : c’est un parking privé

Même chose pour la voie privée que la mairie avait déjà baptisée rue des plaisanciers

J’ai demandé si la mairie avait un projet puisqu’elle l’avait mise en réserve au PLU

Là aussi pas de réponse

Enfin, hier j’ai fait des recherches afin de savoir quel était le responsable du Glamour à contacter si je souhaitai un entretien

J’ai eu beau chercher sur les sociétés, je n’ai trouvé qu’un nommé sanvoisin radié depuis 2008

C’est bizarre aucune déclaration n’apparait nulle part, à croire (qu’officiellement) que le Glamour n’existait pas

C’est vrai qu’on parle du village naturiste !

 

Au fait, cette année ne devions nous pas voir la création des hauts de plage ?

001-1

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.