Quand une équipe municipale laisse un camp naturiste aux mafieux

Une zone naturiste laissée aux mains de boîtes soit-disant libertines qui bétonnent et font du fric sur le dos des naturistes !

Pour revenir à l'objet de cette réunion, il évoque à plusieurs reprises la comparaison avec d'autres villages naturistes

La différence est que dans les autres villages naturistes il faut être affilié à la fédération française du naturisme et respecter les règles du naturisme et des bonnes mœurs

Ce qui n'a rien à voir avec le village "libertin" d'Agde

D'autre part il évoque une rénovation complète du village

Soit, mais le maire en parlait déjà il y a 5 ans

Sa réponse était d'ailleurs : "nous ferons les travaux avec la rentrée d'argent que nous procurera la vente des terrains (dont la place de la fontaine) lors de la construction du nouvel immeuble"

Une bonne excuse pour ne rien faire

Cet hiver il devait faire les "hauts de plage" mais pour l'instant on ne voit rien venir

La piétonnisation de l'avenue des Matelots, mais où garer les véhicules

Il n'a toujours pas réussi à acheter le terrain pour faire son parking extérieur

Il parle à juste titre des poubelles, jusqu'à présent la mairie n'a toujours pas trouvé la solution, alors Angellotti ou pas ce problème subsistera

Je dirai même qu'il va s'accroître avec le nouvel immeuble qui se construit face au AB et dont les poubelles seront parquées avec les autres Bd des Matelots

Il faudra également faire attention aux terrains qui seront accordés car Georges Coquet a indiqué, documents à l'appui lors de l'enquête qu'une partie des terrains situés à côté de la Poste avaient été accordés à Port Soleil au titre de parkings, cette copropriété en étant déficitaire lors de sa construction.

Comme l'USCVN le dit fort justement pourquoi ouvrir à l'année un établissement alors qu'à première vue les utilisateurs n'y seront pas

Si nous mettons de côté les commerces dits fermés comme ceux d'Héliopolis, les établissements libertins sont ouverts aux voies publiques mais n'amènent pas pour autant de clientèle une fois la saison terminée.

De plus, en saison cet immeuble sera en concurrence directe avec les propriétaires actuels qui louent leurs bien soit par l'intermédiaire des agences (dont la rentabilité va baisser) soit directement.

Enfin, je me demande comment un immeuble soit disant naturiste pourra être construit à 25 m de hauteur et occasionnant du vis à vis vers l'extérieur

Celà pourrait être considéré comme de l'exhibition sexuelle

N'oublions pas que cet immeuble sera dirigé vers l'extérieur avec animations sur la terrasse

Pour ce faire il faudrait avancer la barrière, ce qui n'est pas indiqué dans le projet

Et que faire de la copropriété des Estivales qui sont limitrophes avec le village

D'autre part démolir la salle de l'USCVN, d'accord ils ont obtenu un permis de démolir mais pendant la reconstruction où cette union va-t-elle faire ses réunions ou ses locations

Elle subit un préjudice !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.