Et si Samuel Paty n’avait pas été « un bon prof » ?

Et si Samuel Paty n’avait pas été « un bon prof » ?

 

L’horreur, l’épouvante, le désespoir et l’incompréhension envahissent nos esprits et ne sont pas prêts à se dissoudre dans une actualité, par ailleurs, tellement morose et anxiogène.
Cependant, il me semble qu’il faut être vigilant et ne pas mettre en exergue de cette abomination, le fait que Samuel Paty était un bon prof, passionné, passionnant, aimé de la plupart de ses élèves. Comme si cela venait augmenter encore l’infamie de son assassinat.

Samuel Paty a été assassiné parce qu’il était un enseignant et qu’il exerçait son métier d’éveilleur de consciences.

Aurait-il été autoritaire, confus, médiocre pédagogue, peu apprécié, notre indignation n’aurait pas été atténuée, pas le moins du monde.

 

 

L’email a bien été copié

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.