Alan Confesson
Docteur en science politique
Abonné·e de Mediapart

15 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 juin 2017

Retour en force inattendu de la gauche radicale à l'Assemblée nationale

Le second tour des élections législatives françaises est le théâtre d'un retour en force surprenant de la gauche radicale sur les bancs de l'Assemblée. La France Insoumise, le PCF et leurs alliés sont désormais une bonne trentaine à siéger au Palais Bourbon.

Alan Confesson
Docteur en science politique
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Parmi les députés investis par la FI, on en dénombre 15 qui ont signé la charte du mouvement. Il s’agit des députés suivants, pour la plupart encartés au Parti de gauche :

  • Ugo Bernalicis (PG), député du Nord
  • Eric Coquerel (PG), député de la Seine-Saint-Denis
  • Alexis Corbière (PG), député de la Seine-Saint-Denis
  • Caroline Fiat (non encartée), députée de la Meurthe-et-Moselle
  • Bastien Lachaud (PG), député de la Seine-Saint-Denis
  • Michel Larive (PG), député de l’Ariège
  • Jean-Luc Mélenchon (PG), député des Bouches-du-Rhône
  • Danièle Obono (Ensemble!), députée de Paris
  • Mathilde Panot (non encartée), députée du Val-de-Marne
  • Stéphane Peu (PCF), député de la Seine-Saint-Denis
  • Loïc Prud’homme (non encarté), député de la Gironde
  • Adrien Quatennens (PG), député du Nord
  • Muriel Ressiguier (PG), députée de l’Hérault
  • Sabine Rubin (non encartée), députée de la Seine-Saint-Denis
  • Bénédicte Taurine (PCF), députée de l’Ariège

8 autres ont reçu l’investiture ou le soutien de la FI, sans pour autant en avoir signé sa charte :

  • Clémentine Autain (Ensemble!), députée de la Seine-Saint-Denis
  • Huguette Bello (Pour la Réunion), députée de La Réunion
  • Marie-George Buffet (PCF), députée de la Seine-Saint-Denis
  • Jean-Paul Dufrègne (PCF), député de l’Allier
  • Sébastien Jumel (PCF), député de la Seine-Maritime
  • Jean-Hugues Ratenon (Rézistans Égalité 974), député de La Réunion
  • François Ruffin (non encarté), député de la Somme
  • Hubert Wulfranc (PCF), député de la Seine-Maritime

A noter qu’Autain et Ruffin se sont rattachés administrativement à la France insoumise, les autres candidats étant étiquetés PCF ou Divers gauche (DVG).

Enfin deux députés communistes ont été élus sans le soutien de la FI mais sans se voir opposer de candidat FI au premier tour, en raison du parrainage attribué à Jean-Luc Mélenchon par les députés sortants dans leurs circonscriptions :

  • Alain Bruneel (PCF), député du Nord
  • Pierre Dharréville (PCF), député des Bouches-du-Rhône

Cette non-concurrence de la FI a été déterminante pour l’élection de M. Bruneel, qui s’est qualifié au second tour contre le FN (29,09 %) avec 20,45 % des suffrages exprimés, contre 20,24 % pour le candidat LREM arrivé troisième.

Enfin la nouvelle assemblée ne comptera que quatre députés communistes s’étant vus opposer des candidats FI au premier tour :

  • André Chaissaigne (PCF), député du Puy-de-Dôme
  • Elsa Faucillon (PCF), députée des Hauts-de-Seine
  • Jean-Paul Lecoq (PCF), député de la Seine-Maritime
  • Fabien Roussel (PCF), député du Nord

Dans le détail, Chassaigne et Lecoq étaient sortants, Roussel a été élu dans la circonscription détenue jusqu'alors par le député communiste Alain Bocquet, et Elsa Faucillon récupère une circonscription perdue par le PCF en 2012. Globalement, les concurrences entre FI et PCF ont donc largement tourné en faveur de la FI, et la grande majorité des députés PCF a été élue avec le soutien ou la non-concurrence de la FI. Ce n’est toutefois pas toujours suffisant, comme en témoigne la défaite, au second tour, du député sortant communiste Nicolas Sansu dans la 2ème circonscription du Cher. Dans la 6ème circonscription de l’Oise, le député sortant Patrice Carvalho a perdu son siège dès le premier tour, avec 18,86 % des suffrages exprimés, contre 21,02 % pour le candidat FN et 30,04 % pour la candidate LREM. Il a pâti de la concurrence de la FI (7,29 %), qui lui a fait payer son vote contre la loi Taubira ouvrant le droit au mariage et à l’adoption aux couples de même sexe.

Sur les 7 circonscriptions détenues par un député communiste lors de la précédente législature, 5 sont donc conservées, et 2 sont perdues. La 17ème circonscription du Nord, occupée par l’ex-PG Marc Dolez, a également été perdue dès le premier tour, tout comme la 4ème circonscription des Hauts-de-Seine, dont le siège était occupé par Jacqueline Fraysse (Ensemble!, ex-PCF). Dans ces deux circonscriptions, FI et PCF s’étaient affrontés au premier tour. Au total, sur les 10 sièges gagnés par des candidats Front de gauche en 2012, 6 sont conservés, et 4 sont perdus.

Soit un total de 29 députés élus avec le soutien de la FI ou du PCF. Un total auquel pourraient s’adjoindre des députés d’outre-mer, en particulier ceux ayant siégé avec les députés Front de gauche lors de la précédente législature dans le groupe Gauche démocrate et républicaine (GDR), et qui ont été réélus :

  • Bruno Nestor Azerot (DVG), député de la Martinique
  • Jean-Philippe Nilor (Mouvement indépendantiste martiniquais), député de la Martinique
  • Gabriel Serville (Parti socialiste guyanais), député de la Guyane

Et peut-être quelques autres encore parmi les députés « divers gauche » ultramarins qui ne souhaiteraient pas se rattacher au groupe PS. La gauche radicale et ses alliés pourraient donc être en mesure de constituer un groupe fort d’une trentaine de membres, du jamais vu depuis 1997 et les 36 députés de l’ancien Groupe Communiste.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les publicitaires font main basse sur les données des élèves partout dans le monde
Human Rights Watch a analysé durant deux ans 164 outils numériques destinés aux élèves de 49 pays durant la pandémie afin qu’ils puissent continuer à suivre leurs cours. 89 % « surveillaient les enfants, secrètement et sans le consentement de leurs parents ». Une enquête réalisée avec un consortium de 13 médias, dont Mediapart, coordonnés par The Signal Network.
par Jérôme Hourdeaux
Journal
Le casse-tête des enseignants français
Avec seulement deux applications mises en cause, la France fait figure de bonne élève dans le rapport de Human Rights Watch sur la collecte de données durant la pandémie. Mais, dans les salles de classe, la situation est en réalité plus complexe, notamment en raison de l’usage d’outils non validés par le gouvernement.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Fil d'actualités
Au Texas, au moins 21 morts dont 19 enfants dans une tuerie : Biden appelle à « affronter le lobby des armes »
Le président américain Joe Biden, visiblement marqué, a appelé mardi à « affronter le lobby des armes » pour prendre des mesures de régulation, alors que l’Amérique vient de replonger dans le cauchemar récurrent des fusillades dans des écoles.
par Agence France-Presse
Journal — International
Au Pakistan, la température frôle les 50 °C et accable les plus pauvres
Classé en 8e position parmi les pays les plus à risques face au changement climatique, le Pakistan vient de subir une vague de chaleur quasi inédite. D’Islamabad à Karachi, des millions de personnes ont fait leur possible pour assurer le quotidien dans des conditions extrêmement difficiles.
par Marc Tamat

La sélection du Club

Billet de blog
Habiter
Les humains ne sont pas les seuls à « habiter » : pour les animaux aussi, c'est une préoccupation. Sous la pression économique, les humains n'abandonneraient-ils pas la nécessité d'«habiter » pour se résigner à « loger » ?
par Virginie Lou-Nony
Billet de blog
L'espace public, un concept « vide » ?
Comme le souligne Thierry Paquot dès l’introduction de son ouvrage, « l’espace public est un singulier dont le pluriel – les espaces publics – ne lui correspond pas. » Alors que le premier désigne grossièrement la scène du débat politique, les seconds renvoient à une multiplicité de lieux (rues, places, jardins, etc.) accessibles à tous et la plupart du temps relevant d’une propriété collective.
par Samuel PELRAS
Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter
Billet de blog
L’Âge de pierre, de terre ou de raison ?
Le monde du BTP doit se réinventer d’urgence. Les récents événements internationaux ont révélé une nouvelle fois son inadaptation face aux crises de l’énergie et des matières premières. Construire avec des matériaux locaux et peu énergivores devient une évidence de plus en plus difficile à ignorer pour ce secteur si peu enclin au changement.
par Les Grands Moyens