Covid19 : Apprendre des mesures prises dans un village italien

Post de vulgarisation scientifique sur l'article intitulé "Suppression of a SARS-CoV-2 outbreak in the Italian municipality of Vo", publiée dans Nature.

Un article publié aujourd'hui (30 juin 2020) dans Nature rapporte comment les décisions politiques prises dans la petite commune de Vo de 3200 habitants en Italie ont permis de supprimer (pratiquement) le SARS-Cov2 dans le village.

Dès le décès d'un habitant de Vo, un confinement de 14 jours fut décrété.

Les scientifiques ont pu réalisé des prélèvements sur environ 85% des habitants à différents temps.

1/ Au début du confinement 2,6% de la population était infectée. A la fin des 14 jours seulement 1,2% l'était encore.

Un confinement strict permet donc d'éliminer le virus. Au lieu de 14 jours, un confinement de 45 jours (3 périodes) aurait même conduit à une valeur proche de 0.


2/ 42% des infectés étaient asymptomatiques au moment du test et n'ont même jamais développé de symptômes par la suite.

La population d'asymptomatiques (malades sans symptômes) est donc très importante.


3/ Les symptomatiques ET les asymptomatiques présentaient la même charge virale et donc la même infectiosité.

Tant qu'on continuera à ne tester que les personnes présentant des symptômes (faibles ou forts), on ne s'en sortira pas. Les asymptomatiques sont nombreux et propagent la maladie.

Mais aujourd'hui c'est toujours mieux qu'en mars où officiellement ne devaient être testés que les personnes présentant des symptômes forts.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.