albert herszkowicz
Militant antiraciste, également bloggeur à www.memorial98.org et http://info-antiraciste.blogspot.fr/. Santé publique, justice sociale.
Abonné·e de Mediapart

637 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 oct. 2021

Fabien Roussel en pleine dérive

Grande tirade démagogique : "J'en ai un peu marre de ces intellectuels condescendants qui n'arrêtent pas de nous donner des leçons sur nos pratiques, sur nos manières de faire, qui nous disent ce qu'il faut manger et comment il faut conduire"

albert herszkowicz
Militant antiraciste, également bloggeur à www.memorial98.org et http://info-antiraciste.blogspot.fr/. Santé publique, justice sociale.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Fabien Roussel , candidat du PCF à la présidentielle poursuit sa dérive de type démagogique et populiste.

Il déclare lundi 18 octobre sur franceinfo : "J'en ai un peu marre de ces intellectuels condescendants qui n'arrêtent pas de nous donner des leçons sur nos pratiques, sur nos manières de faire, qui nous disent ce qu'il faut manger et comment il faut conduire", . Il était interrogé à propos des "chasses traditionnelles" notamment à la chasse à la glu, qui cible les oiseaux.

Au delà de la chasse, l'utilisation d'un vocabulaire "anti-intellectuels", ciblant sans doute les écologistes, est nauséabonde.

Roussel, qui se réclame volontiers de Georges Marchais , lequel est également revendiqué par Zemmour pour ses diatribes contre l'immigration, a déjà participé à la manifestation réactionnaire de certains syndicats de policiers destinée à dénoncer le "laxisme de la justice".

En même temps il appelle le PCF à se substituer aux organisations syndicales et à initier des manifestations devant les préfectures pour défendre e pouvoir d'achat. La candidature "identitaire " du PCF emmène ce parti vers la confusion et une nouvelle catastrophe politique.

Quand Ian Brossat déclare "Le vrai sujet, ce n'est pas que la gauche ait cinq candidats mais qu'ils fassent (ensemble) 25% dans les sondages," il se moque du monde.

Il y a un rapport direct et certain entre la division à gauche et la faiblesse de ses intentions de vote. En effet pourquoi se mobiliser et voter pour tel ou tel parti, alors que leur seul but est de se placer dans une compétition fratricide ? Pourquoi choisir celui des partis qui sera le " roi des ruines" ?

De plus, comme on le voit dans le cas du PCF mais aussi dans celui des autres courants, cette concurrence renforce dans chaque parti les aspects les plus négatifs, au lieu de les tirer tous vers les grandes revendications sociales, écologistes, antiracistes et féministes qui peuvent unir beaucoup plus que les les 25% actuels lesquels servent de justification à tous les apparatchiks.

Montebourg dérive vers la nationalisme de bas étage, Mélenchon vers le sectarisme et la vieille lune de "l'union à la base ", Hidalgo vers le gadget illusoire de "la gauche de gouvernement" et Jadot persiste dans son manque de projet social.

Chacun-e à leur manière et tous-tes ensemble, ils nous emmènent vers le désastre.

Il est encore d'inverser la fragmentation actuelle et de contraindre les appareils des partis de gauche à travailler à une candidature commune, permettant une alternative réelle à Macron et  Zemmour/LePen.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal
Du local au global, le mouvement climat assume de vouloir « faire école »
Finies les batailles en solitaire, le mouvement climat adossé aux luttes locales théorise désormais de voir les choses en grand. Un effort stratégique indispensable pour contrer l’appétit sans cesse renouvelé des aménageurs et industriels pour les « mégaprojets » et une certaine inertie politique.
par Mathilde Goanec
Journal — Diplomatie
Moyen-Orient : Macron réhabilite le « prince tueur »
Commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le prince héritier saoudien « MBS » était jugé infréquentable par les dirigeants occidentaux. En lui rendant visite, le président français brise sa quarantaine diplomatique, et vend au passage 80 Rafale à son homologue émirati et allié dans la guerre du Yémen, « MBZ ».
par René Backmann
Journal — Moyen-Orient
Nucléaire iranien : la solitude d’Israël
La volonté américaine de reprendre les pourparlers sur le nucléaire iranien s’oppose au refus israélien de toute perspective d’un accord avec l’Iran, contre lequel Israël menace de livrer une guerre, même si les États-Unis y sont hostiles. Mais Tel-Aviv dispose-t-il des moyens de sa politique ?
par Sylvain Cypel (Orient XXI)
Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo