albert herszkowicz
Militant antiraciste, également bloggeur à www.memorial98.org et http://info-antiraciste.blogspot.fr/. Santé publique, justice sociale.
Abonné·e de Mediapart

649 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 janv. 2021

Xavier Gorce invente une censure afin de quitter Le Monde

Il a produit un dessin, qui en référence à l’affaire Olivier Duhamel, minimise le viol incestueux et manifeste son mépris à l’encontre des personnes transgenres .

albert herszkowicz
Militant antiraciste, également bloggeur à www.memorial98.org et http://info-antiraciste.blogspot.fr/. Santé publique, justice sociale.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Xavier Gorce, dessinateur du Monde, quitte spectaculairement le journal et dénonce une prétendue censure.

Il a produit mardi 19 janvier un dessin en référence à l’affaire Duhamel, repris dans la « Newsletter » du journal. Un des personnages y disait ceci (ci-dessous) : « Si j’ai été abusée par le demi-frère adoptif de la compagne de mon père transgenre devenu ma mère, est-ce un inceste ? » Le dessin, non content de minimiser l’inceste, est également clairement méprisant à l’encontre des personnes transgenres et même transphobe.

Dans la foulée, le Monde publie un texte dans lequel la directrice de la rédaction, Caroline Monnot, présente ses excuses pour ce dessin « qui n’aurait pas dû être publié » car il « peut être lu comme une relativisation de la gravité des faits d’inceste, en des termes déplacés vis-à-vis des victimes et des personnes transgenres. » Et le journal de rappeler son engagement pour ces causes. Gorce prétend avoir été censuré mais c'est absolument faux, car son dessin est toujours présent sur le site du journal. Les accusations des défenseurs de Gorce, dont Caroline Fourest et Natacha Polony, sont donc mensongères.

Gorce prétend également avoir voulu critiquer Alain Finkielkraut (AF) par ce dessin. Ce dernier a une fois de plus minimisé, dans le cas d’Olivier Duhamel, la gravité des viols et agressions sexuelles contre des adolescentes et adolescents à peine sortis de l’enfance. C’était déjà le cas dans sa défense scandaleuse de Roman Polanski et de Gabriel Matzneff. Or Gorce se trouve en réalité sur la même ligne que AF, en minimisant et moquant la gravité des viols subis par le jumeau de Camille Kouchner. On notera que Finkielkraut est ardemment défendu par la réacosphère/fachosphère. C’est le cas par exemple de Elisabeth Lévy de Causeur ( et collaboratrice de AF dans des émissions de radio) et du fasciste William Goldnadel. Le même AF est de manière surprenante également défendu par des personnes qui se pensent sincèrement progressistes et qui sont aveuglées face à sa complaisance envers les auteurs de violence contre des adolescentes et adolescents à peine sortis de l’enfance et à son absence totale d’empathie vers les victimes de ces agressions. Gorce quant à lui est bien connu pour son orientation hostile à la lutte contre le racisme et sa stigmatisation ordurière de mouvements telles que les Gilets jaunes ( voir deux dessins parmi tant d’autres) ainsi que sa hargne contre tout ce qui apparaît à ses yeux comme trop progressiste et favorable à l’égalité des droits.

En quittant Le Monde qui ne l’a pas censuré, il trace son chemin vers une orientation encore plus réactionnaire qu’il développe déjà dans Le Point. La liberté d’expression brandie par Gorce et ses soutiens ne justifie pas les attaques systématiques contre les victimes d’agressions et contre ceux et celles qui se battent pour un monde plus juste.Notons que le Monde a déjà connu de graves problèmes avec ses dessinateurs-vedettes : Konk devenu négationniste antisémite travaillant pour Rivarol et Minute, Plantu, sexiste et islamophobe, qui se moque des déportées et des camps, Serguei qui fait de même sur le génocide des Tutsi et maintenant Gorce qui se vautre dans le mépris de victimes de viols incestueux.

 Gorce claque la porte du Monde : bon débarras !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Abad : une élue centriste dépose plainte pour tentative de viol
Selon nos informations, Laëtitia*, l’élue centriste qui avait accusé, dans Mediapart, le ministre des solidarités d’avoir tenté de la violer en 2010, a porté plainte lundi 27 juin. Damien Abad conteste « avec la plus grande fermeté » les accusations et annonce une plainte en dénonciation calomnieuse.
par Marine Turchi
Journal — France
Opération intox : une société française au service des dictateurs et du CAC 40
Une enquête de Mediapart raconte l’une des plus grandes entreprises de manipulation de l’information intervenue en France ces dernières années. Plusieurs sites participatifs, dont Le Club de Mediapart, en ont été victimes. Au cœur de l’histoire : une société privée, Avisa Partners, qui travaille pour le compte d’États étrangers, de multinationales mais aussi d’institutions publiques.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget, Tomas Madlenak et Lukas Diko (ICJK)
Journal
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart
Journal — International
Tragédie aux portes de l’Europe : des politiques migratoires plus mortelles que jamais
Vendredi 24 juin, des migrants subsahariens ont tenté de gagner l’Espagne depuis Nador, au Maroc, où des tentatives de passage se font régulièrement. Mais cette fois, ce qui s’apparente à un mouvement de foule a causé la mort d’au moins 23 personnes aux portes de l’Europe.
par Nejma Brahim et Rachida El Azzouzi

La sélection du Club

Billet de blog
Exilés morts en Méditerranée : Frontex complice d’un crime contre l’humanité
Par son adhésion aux accords de Schengen, la Suisse soutient l'agence Frontex qui interdit l'accès des pays de l'UE aux personnes en situation d'exil. Par référendum, les Helvètes doivent se prononcer le 15 mai prochain sur une forte augmentation de la contribution de la Confédération à une agence complice d'un crime contre l'humanité à l'égard des exilé-es.
par Claude Calame
Billet de blog
Melilla : violences aux frontières de l'Europe, de plus en plus inhumaines
C'était il y a deux jours et le comportement inhumain des autorités européennes aux portes de l'Europe reste dans beaucoup de médias passé sous silence. Vendredi 24 juin plus de 2000 personnes ont essayé de franchir les murs de Melilla, enclave espagnole au Maroc, des dizaines de personnes ont perdu la vie, tuées par les autorités ou laissées, agonisantes, mourir aux suites de leurs blessures.
par Clementine Seraut
Billet de blog
Frontières intérieures, morts en série et illégalités
Chacun des garçons qui s'est noyé après avoir voulu passer la frontière à la nage ou d’une autre manière dangereuse, a fait l’objet de plusieurs refoulements. Leurs camarades en témoignent.
par marie cosnay
Billet de blog
Pays basque : le corps d’un migrant retrouvé dans le fleuve frontière
Le corps d’un jeune migrant d’origine subsaharienne a été retrouvé samedi matin dans la Bidassoa, le fleuve séparant l’Espagne et la France, ont annoncé les autorités espagnoles et les pompiers français des Pyrénées-Atlantiques.
par Roland RICHA