albert herszkowicz
Militant antiraciste, également bloggeur à www.memorial98.org et http://info-antiraciste.blogspot.fr/. Santé publique, justice sociale.
Abonné·e de Mediapart

641 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 juil. 2018

La mort annoncée du macronisme et l'alternative nécessaire.

C'est un pronostic politique: suite à l'affaire Benalla, le " macronisme " est mort.  La succession de révélations sur le fonctionnement de Macron, de l'Elysée et du ministère de l'Intérieur portent des coups sans doute décisifs à ce quinquennat.

albert herszkowicz
Militant antiraciste, également bloggeur à www.memorial98.org et http://info-antiraciste.blogspot.fr/. Santé publique, justice sociale.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'orientation anti-sociale avait déjà largement ébranlé le crédit d'un président gouvernant pour les intérêts des plus aisés ( APL, CSG, Flat Tax, SNCF etc... ) et instaurant une loi répressive contre les réfugiés, trahissant ainsi ceux et celles qui lui ont fait gagner la présidentielle contre Marine Le Pen.

La découverte du cynisme, de l'hypocrisie et du mépris des procédures légales vont fracasser ce qui en restait.

Certes, tous les présidents de la Ve République ont eu recours à des "hommes de l'ombre", en réalité à des voyous et miliciens divers. On pense notamment aux nombreuses affaires de ce type qui ont marqué la présidence de De Gaulle, Chirac, Sarkozy ( Pasqua, barbouzes, SAC, assassinat de Mehdi Ben Barka...) et de Mitterand et dont l'origine se trouvait alors dans le sentiment d'impunité des gendarmes de l'Elysée et autres membres de cellules plus ou moins secrètes. Cela a débouché notamment sur l'affaire des "Irlandais de Vincennes" faussement accusés de terrorisme en 1982, au prix d'une terrible mise en scène des sbires de Mitterrand. 
Mais dans la situation actuelle, la technologie ( vidéos) a cette fois-ci aidé à faire connaître la vérité, grâce également à une enquête journalistique rigoureuse.

Les institutions peu démocratiques de la Ve République peuvent contenir la crise pendant quelque temps, mais comme dans un tremblement de terre, les "répliques" vont se poursuivre et finiront par emporter les digues.
Le départ éventuel du directeur de cabinet de la présidence et même de Gérard Collomb ne suffiront pas à éteindre le feu.


La question de l'alternative à gauche est donc posée, comme récemment en Espagne suite au scandale de corruption qui a fini par emporter le gouvernement Rajoy.

La gauche  en France est, divisée, fragmentée, sectarisée, ce qui représente un problème terrible pour ceux qui s'en réclament.

Néanmoins la seule issue de gauche est bien celle d'une rassemblement de ceux et celles qui veulent ouvrir la voie de la justice sociale et de la solidarité et qui rejettent toute hégémonie d'un parti et d'un "grand chef".

C'est l'enjeu des prochaines semaines et des prochains mois.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Le ministre, l’oligarque et le juge de trop
Avocat, Éric Dupond-Moretti s’en est pris avec virulence à un juge qui faisait trembler Monaco par ses enquêtes. Ministre, il a lancé une enquête disciplinaire contre lui. Mediapart révèle les dessous de cette histoire hors norme et met au jour un nouveau lien entre le garde des Sceaux et un oligarque russe au cœur du scandale. 
par Fabrice Arfi et Antton Rouget
Journal — Extrême droite
Hauts fonctionnaires, cadres sup’ et déçus de la droite : enquête sur les premiers cercles d’Éric Zemmour
Alors qu’Éric Zemmour a promis samedi 22 janvier, à Cannes, de réaliser « l’union des droites », Mediapart a eu accès à la liste interne des 1 000 « VIP » du lancement de sa campagne, en décembre. S’y dessine la sociologie des sympathisants choyés par son parti, Reconquête! : une France issue de la grande bourgeoisie, CSP+ et masculine. Deuxième volet de notre enquête.
par Sébastien Bourdon et Marine Turchi
Journal — Outre-mer
Cette France noire qui vote Le Pen
Le vote en faveur de l’extrême droite progresse de façon continue dans l’outre-mer français depuis 20 ans : le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen est le parti qui y a recueilli le plus de voix au premier tour en 2017. Voici pourquoi cela pourrait continuer.
par Julien Sartre
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou de Damien Rieu, fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
L’éthique médicale malade du Covid-19 ? Vers une banalisation du mal
Plus de deux ans maintenant que nous sommes baignés dans cette pandémie du Covid19 qui a lourdement impacté la vie et la santé des français, nos structures de soins, notre organisation sociale, notre accès à l’éducation et à la culture, et enfin notre économie. Lors de cette cinquième vague, nous assistons aussi à un nouvel effet collatéral de la pandémie : l’effritement de notre éthique médicale.
par LAURENT THINES
Billet de blog
Toulouse : un désert médical est né en décembre au cœur de la ville rose !
[Rediffusion] Questions au gouvernement, mardi 11 décembre, Assemblée nationale, Paris. Fermeture du service de médecine interne à l’hôpital Joseph-Ducuing de Toulouse… Plus de médecine sans dépassement d’honoraires au cœur de la ville rose. Toulouse privée de 40 lits pouvant servir pour les patients Covid (vaccinés ou pas…)  Plus de soins cancer, VIH etc !
par Sebastien Nadot
Billet de blog
Les urgences et l'hôpital en burn-out !
On connaît par cœur ce thème souvent à l'ordre du jour de l'actualité, qui plus est en ce moment (une sombre histoire de pandémie). Mais vous ne voyez que le devant de la scène, du moins, ce qu'on veut bien vous montrer. Je vais donc vous exposer l'envers du décor, vous décrire ce que sont vraiment les urgences d’aujourd’hui ! Et il y a fort à parier que si l'ensemble des Français connaissaient ses effets secondaires, il en refuseraient le traitement, au sens propre comme au figuré !
par NorAd4é
Billet de blog
Pour que jamais nous ne trions des êtres humains aux portes des hôpitaux
Nelly Staderini, sage-femme, et Karelle Ménine ont écrit cet billet à deux mains afin de souligner l'immense danger qu'il y aurait à ouvrir la porte à une sélection des malades du Covid-19 au seuil des établissements hospitaliers et lieux d'urgence.
par karelmenin