Massacre d'Utoya: un modèle pour les terroristes fascistes

22 juillet 2021: un dixième anniversaire sous le signe du trauma Dix ans après les attaques perpétrées par Anders Breivik, le 22 juillet 2011 en Norvège, les survivants et les proches des victimes ne pourront pas se recueillir devant le mémorial national en hommage aux 77 personnes tuées.

victimes-breivik
  Les victimes de Breivik

Breivik a en effet commis un massacre terroriste précisément orienté

Il a abattu individuellement les jeunes participants au rassemblement de jeunes de la gauche travailliste.   

Il a d'ailleurs déclaré lui-même qu'il avait voulu s'en prendre au Parti travailliste, alors au pouvoir en Norvège, parce que selon lui, ce parti de gauche avait  trahi le pays. Breivik a voulu «  porter un coup d'arrêt au recrutement de nouveaux membres au sein de ce parti », qui selon lui, « favorise la venue massive de musulmans en Norvège ». Islamophobie et lutte contre le "multiculturalisme" constituent les motivations de celui qui avait largement participé aux activités du parti norvégien de la droite radicale, le  "Parti du Progrès" (sic!), ouvertement xénophobe et anti-immigrés dans un pays qui ne se confronte pas à une crise sociale ... lire la suite ici https://info-antiraciste.blogspot.com/2015/07/le-massacre-doslo-symbolise-le.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.