Pierre Péan: négationniste sur le génocide des Tutsi et complaisant envers Mitterrand

La mort de Pierre Péan, journaliste et écrivain, donne lieu à une véritable avalanche d'éloges. Il est présenté comme un modèle d’indépendance. Or, loin de toute rigueur, Péan a épousé les intérêts de pouvoirs en place. Il a sacrifié à la propagande négationniste à propos du génocide des Tutsi au Rwanda et de l’implication de Mitterrand dans son déroulement; sa dérive était ancienne.

On le désigne même comme celui qui aurait découvert et publié les turpitudes de Mitterrand à l’époque de Vichy, alors que celles-ci étaient connues depuis fort longtemps.

La mort de Péan a également servi aux adversaires, actuels et traditionnels de Mediapart et en général des enquêtes journalistiques à le présenter comme l’anti-modèle de ce travail d’investigation . Péan avait depuis longtemps largement emboîté le pas à la haine de Mitterrand et de ses amis et obligés contre Edwy Plenel, fondateur de ce média.

 

Or Péan a porté le drapeau du négationnisme sur le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994 au cours duquel un million de personnes ont été massacrées en quelques semaines. Il a défendu la politique des autorités françaises de l’époque qui ont permis et couvert ce génocide et notamment celle de Mitterrand lire la suite ici http://info-antiraciste.blogspot.com/2019/07/pierre-pean-mort-dun-negationniste.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.