Le Liban face à la Crise

Le Liban doit désormais prendre des décisions stratégiques importantes après avoir retardé pendant longtemps des réformes essentielles estime divers sources Arabes et occidentales, pour

La directrice générale du Fonds monétaire international, confirme l'envoi à l'institution d'une demande officielle d'aide technique de la part du Liban, estimant que les autorités libanaises ne doivent plus perdre de temps pour régler des problèmes qui ont été ignorés pendant beaucoup trop longtemps. 

Le Liban doit désormais prendre des décisions stratégiques importantes après avoir retardé pendant longtemps des réformes essentielles.

La haute responsable a encore estimé que le soutien d'organisations comme le FMI, mais aussi d'autres pays est très important.

En mars, le Liban doit rembourser 1,2 milliard de dollars d'eurobonds- des obligations émises en dollars- arrivant à échéance.

Mais les avis divergent sur le bien-fondé du paiement ou non de cette tranche. Certains milieux prônent de négocier dès à présent avec les créanciers de l’État une restructuration de la dette.

Les experts du FMI sont attendus dans les prochains jours pour présenter au Liban un plan économique, monétaire et financier global pour gérer la crise.

D’autres sources Arabes amis du Liban demande au pays du cèdre de mettre en place une politique économique viable qui encourage des placements dans l’économie Libanaise.

Une source française de haut niveaumet l’accent que Le Liban doit désormais prendre des décisions stratégiques importantes après avoir retardé pendant longtemps des réformes profondes et l’Etat Libanais doit respecter ces engagements vis a vis de ces créanciers, La France souhaite aidé le Liban mais avant la mise en place d’un plan d’aide, il faut que le pays respecte ces engagements.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.