albidochon
Enseignant-Retraité
Abonné·e de Mediapart

33 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 avr. 2015

albidochon
Enseignant-Retraité
Abonné·e de Mediapart

Abstention et progression du FN ?

albidochon
Enseignant-Retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C'est un refrain entendu dans la plupart des grands médias les grands (et petits) soirs d'élection, dès l'heure où la communication des résultats est autorisée. Comme d'abord il faut spectaculariser la mise en scène "démocratique", on nous présente illico le perdant et le gagnant du scrutin, généralement les partis majoritaires (PS et UMP, ou l'inverse). Mais au-delà, il faut aussi meubler pour masquer cette platitude bipolarisée avec une dose grandissante de sensationnalisme : alors voilà du sang et des larmes, du scandale et de l'effroi, du pur système présenté comme "anti", oui, oui, le FN monte encore et toujours, mesdames et messieurs - à l'image de sa surreprésentation audiovisuelle depuis 30 ans, faut-il le rappeler. Seulement voilà, il ne faut pas trop culpabiliser les "braves" gens qui votent en ce sens, sous peine de quoi la rhétorique de notre régime "représentatif" (très) indirect perdrait toute saveur. Alors qui blâmer ? Qui avons-nous sous la main depuis la mi-journée ? Tandis que les chiffres de la participation tombaient tel un avertissement d'obligation citoyenne ? Vous les tenez : les satanés abstentionnistes ! L'idée suivante, pourtant tordue, est reçue dans l'instant par les esprits échaudés : c'est la faute des non-votants (sous-entendu : qui ne voteraient pas FN s'ils votaient, bien sûr, sinon ça ne marche plus !) leur faute donc si le résultat du vote n'est pas celui qu'on suppose qu'il serait - s'ils votaient, hein, voyez. Vous suivez toujours ? Bon. Alors, partons un instant du principe que cela est rigoureusement exact même sous réserve qu'un hypothétique parrallélisme des courbes puisse être trompeur, et analysons 4 types de scrutins au premier tour sur les 20 dernières années - en comparant le taux d'abstention à ceux des principaux partis (en pourcentage du total des inscrits à la date donnée) … et nous verrons si l'argument tient debout ou s'il appelle à une réflexion plus poussée. 

(Lire la suite sur le site source)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte