Quel avenir pour les IME

Quel avenir pour les Instituts médico-éducatif ? Pour rappel, le gouvernement, le Conseil de l'Europe et l'ONU arguent que le placement en institution est de la ségrégation à laquelle il faut mettre fin. Pour l'ONU, le placement en institution est "la forme de privation de liberté propre au handicap".

Nous savons que les fausses promesses de l’inclusion scolaire systématique n’ont d’autre but que de permettre une désinstitutionnalisation totale, avec pour point final la disparition des établissements spécialisés et notamment les IME (Institut médico-éducatif).

Nous sommes scandalisés par les discours justifiant la fin des établissements spécialisés. L’existence et la pratique de nos prises en charge sont jugées ségrégatives et discriminantes. L’Etat français va sempresser de mettre fin à cette soit disant mise à l’écart des personnes handicapées.

Nous nous insurgeons contre ces attaques dévalorisantes, alors que nos établissements permettent aux jeunes accueillis de s’épanouir dans toutes les composantes de leur vie. Ils sont accueillis dans nos établissements car le milieu ordinaire a été, faute des moyens nécessaires, dans l’incapacité de leur offrir le cadre indispensable pour répondre à leurs besoins.

Nous savons que les changements voulus par le gouvernement, comme l’inclusion scolaire systématique, ne permettront absolument pas d’accompagner correctement les personnes concernées et de répondre à leurs besoins.

Nous ne pouvons accepter que l’intérêt financier prime sur l’intérêt des personnes handicapées.

Il est urgent de prendre la défense des IME face aux attaques frontales dont les établissements médico-sociaux sont la cible ; attaques qui impacteront les personnes en situation de handicap, et les personnels. Car ce qui se prépare c’est bien au final la fermeture de tous les établissements médico-sociaux.

Les travailleurs sociaux  s'opposent  résolument à toutes  décisions qui auront pour conséquences la non prise en compte réelle des besoins des personnes handicapées au niveau de la scolarité, de l’éducation et de l’accompagnement des soins.

Nous nous opposons résolument à la disparition des établissements spécialisés, dont les IME, qui en découlera inéluctablement.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.