La principale du Collège de Paron, considération le bien être des élèves?

Mon fils qui avait pris l'option Allemand en début d'année scolaire de 6ième, souhaite changer pour l'année suivante car il n'est pas à l'aise avec cette langue vivante.Il aimerait changer pour l'espagnol, mais visiblement les élèves n'ont pas le choix et les parents doivent subir l'autoritarisme d'une principale. (Ou se trouve la considération et le bien être des élèves de 12 ans?)

Mon fils, a choisit d'être en classe bilingue (anglais et allemand) pour son année de 6ième, mais en cours d'année, il s'est rendu compte, malgré de très bons résultats, qu'il n'aimait pas cette langue ( dès le mois de décembre). En fin d'année scolaire, il a demandé à arrêter l'allemand et de basculer en espagnol comme seconde langue. En effet, nous savons que le règlement stipule que la classe bilingue ne peut être arrêter. Mais comment un enfant, en fin de CM2, peut il être sur de son choix? De plus, un enfant qui fait l'effort d'une seconde langue dès la 6ième se voit pénaliser pour le reste de sa scolarité? 

Nous alertons l'inspection académique d'Auxerre, car les différents rendez vous avec les responsables d'établissement et notamment avec la principale ce jour ( jeudi 11 juillet 2019), ont été infructueuses et les seules arguments ont été uniquement basés sur la réglementation et non le bien être des élèves, peu d'empathie, et il a été dit qu'il fallait arrêter d'écouter ses enfants et d'accéder a leur demande ( il ne s'agit pas de discuter de matière telles que le français ou les mathématiques.)

Donc la réglementation prévaut au bien être des élèves.

 

( Un principal se substitue t'il à l'autorité parental?)

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.