Le monde ralentie et régresse

Certaines personnes croient que le monde évolue encore au 21e siècles. Permettez-moi d’en douter.

Certaines personnes croient que le monde évolue encore au 21e siècles. Permettez-moi d’en douter.

Parlons chiffres pour débuter. En 2020 on enregistre une baisse des importations des pays développés et émergeants donc de ceux qui font tourner le monde de l’ordre de 10 % par rapport à 2019, la Chine seulement 3% car cette dernière a profité du ralentissement des pays producteurs qui exportent. Les entreprises chinoises ont vue quand à elles leurs exportations croitrent de 20%.En France et en Chine l’augmentation du taux d’endettement pour les entreprises est sans précédant avec un endettement de 150% du PIB ( produit intérieur brut ) pour la France, 76% pour les USA avec un risque non évalué en en cas de choc potentiel d’après Eric Chaney conseiller économique.

Du point de vue de la croissance globale toujours en 2020, l’Irlande semble avoir été le seul pays à connaître une croissance positive à + 3.4%, le fait que ce pays soit un paradis fiscale déguisé n’a sans doute rien à voir avec cet effet Quand aux autres pays c’est la chute en élastique sans élastique, remonter sur la passerelle de départ semble impossible. – 4.9% pour l’Allemagne,  - 11% pour l’Espagne un recul de 8.1% pour la France par rapport à 2019 selon Arthur Olivier sur « toutel’europe.eu ».

Ce vous pouvez vérifier également ce sont les files d’attentes dans les commerces de détail du genre boulangerie qui ne désemplissent pas, les propriétaires sont ravies sûrement, les petites vendeuses aussi j’imagine de travailler plus intensément.

La partie chiffre économie pure, chiante mais nécessaire est passée. Regardons un peu les médias de masse par exemple.

Télé matin, BFM TV, C NEWS, le journal l’équipe… On essaie d’intéresser les gens à des sujets futiles avec un ton racoleur, des reportages chocs soit 90 à 95 % de conneries comme dans la vie. On prône la sécurité mais sécurité = contrôle, c’est une abérration. Plus on crée de la sécurité donc du contrôle plus on prive les gens de libertés et on exacerbe les tensions, les violences à Tourcoin en ce moment même par exemple. Dans les stades de foot, on pose des hauts parleurs pour combler le silence imposé mais pourtant si agréable. On fait du bruit, on s’agite, on construit pour oublier la peur. La peur qui déclenche la loi sécurité globale adoptée presque en totalité avec peu d’éléments concédés. Dans ces 5% de vérités restantes, Alain Bouier professeur de criminologie a peut être soulevé un point intéressant valable dans de nombreuses strates de notre système français. Dans notre pays, on travaille sur les conséquences et non sur les causes. Apparemment il prône des décisions de justice rendue par des gens ordinaires sans doute moins arbitraire comme aux Etats-Unis par exemple pour les peines d’emprisonnement au-delà de six mois. Mais comment juger quelqu’un quand on a pas l’ensemble des tenants et aboutissants, l’être humain serait-il dieu ou un sage ? Mais la lumière est en chacun de nous n’est-ce pas.  En tout cas merci aux médias de masse.

 

Tout le monde n’est pas connecté en permanence. Le fait d’être abreuvé d’informations, photos, vidéos, messages, applications censées nous faciliter la vie mais qui nous rendent fainéant.  On assiste à une perte des contacts humains, à un boulversement des rapports sociaux, à une déshumanisation opérée il y a de cela déjà depuis de nombreuses années. Merci internet qui est censé rapprocher les gens mais qui les éloigne. Une société d’autistes, masqués, écouteurs sur les oreilles cachées derrière des écrans qui se déplacent en trottinettes électriques en fumant leur cigarettes éléctroniques pour pas déplacer leur gros cul.  

                                                        

                                                               La liberté a un prix et son tribut est des plus élevé.        

 

Dans le film 300, hormis le thème de la guerre, l’éloquence reste une grande force, encore aujourd’hui.                   

Enfin, le monde ralentie et la terre dit merci. L’hiver se prolonge non ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.