Un slam de Mlash

Mlash n'a pas écouté l'intégralité des vœux du Président. Il a préféré faire un slam.

J'ai peut-être vécu
J'ai peut-être été là
Écoutant bon Français
Les vœux du Président

Qu'avons nous entendu
Sinon le credo vide
D'un banquier libéral
Qui s'adresse à ses sbires
Et se paye de mots
Pour mieux nous mépriser

J'ai peut-être vécu
J'ai peut-être été là
Écoutant atterré
Le mensonge d'État

Le Jupin aux p'tits pieds
Garde bien sa superbe
Il ose évoquer même
La société plus juste
Qu'il construirait pour nous
Vraiment ce n'est pas drôle

J'ai peut-être vécu
J'ai peut-être été là
Scandalisé par ce
Discours vide et sans nom

La cathédrale brûle
Chirac est dans la tombe
Mais rien sur Lubrizol
L'écologie c'est juste
Une minute à peine
Pour la bonne conscience

J'ai peut-être vécu
J'ai peut-être été là
Avec d'autres amis
Indignés par la voix

De celui qui assène
Contre-vérités sur
Le monde qu'il prépare
Usant le terme juste
Quand c'est plus pauvre et plus
Violent qu'il faudrait dire

J'ai peut-être vécu
J'ai peut-être été là
Sentant l'envie monter
De boucler la radio

La télé internet
Pour n'avoir plus la voix
Du curé libéral
Représentant de celles
Et ceux qui ont du fric
Et demain plus encore

J'ai peut-être vécu
J'ai peut-être été là
Sentant l'envie monter
De lui casser la tête

À ce Macron odieux
Et minable apprenti
Sorcier de la violence
Le monde qu'il construit
C'est celui des cyniques
Asservis au Marché

J'ai peut-être vécu
J'ai je jure coupé
Le discours de Macron
Au bout de cinq minutes

Que trouver en effet
Dans ce verbiage inique
Sinon la certitude
Qu'il faut bien contre lui
Continuer à défendre
Le commun d'être ensemble

       

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.