Le lepénisme médiatique en boucle

Alors que j'ai cru longtemps que c'était une exagération, un excès de langage, chaque jour je vois monter le lepénisme médiatique de plus en plus nettement. Chez la France insoumise, le moindre défaut est exacerbé, grossi 500 fois et mis en exergue par les médias. Une histoire grotesque et mensongère de cravate prend des proportions invraisemblables, tandis que le RN passe miraculeusement entre les gouttes de la presse. Quelques exemples.

  • Avez-vous entendu parler du fait que Jordan Bardella est soupçonné d'emploi fictif au Parlement Européen ? Non bien sûr ! On s'en fout, après tout ce n'est que la tête de liste ! France Info n'avait plus de crédit pour faire une enquête sérieuse sur ce sujet ? On les a connus plus réactifs.
  • Avez-vous entendu parler de son collaborateur déguisé dans une scène outrageusement antisémite "pour rire" ? A peine ! C'était une blague, on ne va pas en faire tout un plat non ? Pourquoi n'y a-t-il pas eu des éditos enfiévrés dans les journaux de révérence sur l'antisémitisme lepéniste ? Les éditocrates n'ont plus d'encre dans leur stylo. Ils ont tout liquidé dans les page fielleuses contre la FI.

L'extrême droite ne touche plus sol en France. Ils sont hors débat, épargné des polémiques. Au fond tout le monde se fout de ce que le FN dit, ça fait des années que les médias poussent Le Pen comme le vote utile, le vrai, l'unique. Combien de fois ai-je entendu "oh ! Le chômage augmente, ce qui va favoriser le FN" (ah bon pourquoi ils ont une solution ???).

"Oh un attentat, ca va favoriser le FN !"

"Oh une manif et du mécontentement, ça va favoriser le FN"

Et petit à petit s'installe l'idée qu'ils auraient des solutions à proposer. Le FN n'a même pas besoin de faire campagne, il a des militants sur tous les plateaux.

Alors l'astuce habituellement c'est de la faire monter suffisamment haut pour faire passer le libéral de service qui se trouve en face et qui ne plaît à personne. Sauf qu'à force de jouer avec le feu, Loiseau va se brûler. Et pas que les ailes.

Blague nulle qui correspond à l'humeur.

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.