A propos des migrants

Les enjeux

Trifouilly les Oies organise une soirée pour le village à la Salle des Fêtes.

Au milieu de la salle des fêtes, il y a un buffet bien garni.

Rentre le banquier qui vient vérifier si tout est en place.

Voyant le buffet, le banquier se précipite sur son téléphone pour appeler ses sbires et leur donne l'ordre de tout emmener et déposer chez lui en laissant quelques amuse-gueules pour ne pas se faire accuser.

La razzia effectuée, arrivent des gens du village et un migrant.

"Attention au migrant" hurle le banquier "il va vous piquer votre part".

Et là, les uns commencent à attaquer le migrant, les autres le défendent, quel pugilat !

Le banquier sort en douce et rentre chez lui pour déguster les douceurs et partager quelques miettes avec ses sbires.

Trois semaines après:

Les gens du village se battent encore...

Le migrant est en prison, après avoir fait quinze jours d’hôpital, pour "port d'arme prohibée" car un villageois lui a planté un couteau dans le dos.

Moralité de l'histoire: méfiez vous de ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.