" tous dérrière tous dérrière "

Le destin fragile du cheval " cheval maigre et chien perdu dans la nuit bleue " Les tsiganes Léo

Le cheval ... tu peux lui parler le caresser le peindre lui murmurer des mots tendres le doper le frapper certains sont dévorés ...

son regard te feras pleurer parfois rire l'odeur de sa crinière du crin de sa peau te feront chavirer .

Homeric - Passion amoureuse du cheval - Crin blanc -Mon pt'tit cheval bleu - Caramel - Le cheval de Marni - Cheval dans une île comte de Jacques Prévert - Cheval à la crinière vaporeuse René Char - Mon amie Flicka - Le cheval Victor Hugo - L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux -

quel animal ! 

Fier tendre passionant 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.