La révolte etn Ethiopie

ETHIOPIE

L'objet de la contestation, c'est la domination du pouvoir, quasi absolu, des descendants du DERG, sur les populations amahariques et oromos qui représentent la majorité du peuple éthiopien. Mais on pourrait aussi ajouter tous les autres (84 ETHNIES), en particulier les peuples de l'OMO, des ethnies du Sud, très africaines, dont on vole les terres pour le développement, et dont les barrages Gibe privent les riverains de la richesse du limon comme les Egyptiens avec le Nil.

 Des Egyptiens pas très content des autres barrages sur le Nil bleu... qui diminuent les crues nourricières. Donc pas impossible que l'Egypte soutienne des groupes armés.

Jusqu'à maintenant, on était en sécurité en Ethiopie, est-ce terminé?

 J'y ai effectué trois reportages, dont un sur le pélerinage musulman et largement Oromo de Sheikh Hussein. Nous n'étions que "6 blancs européens"au milieu de près de 80 000 personnes. Jamais je ne me suis senti en insécurité. Mais cette révolte pourrait-être utilisé par les islamistes qui entourent l'Ethiopie, les Oromos étant à 95 % des musulmans, un islam très tolérant, à la différence du Soudan ou de la Somalie. Les oromos se sont aussi 34 % de la population. Les amharas, eux sont chrétiens : l'Abyssinie historique.

Mes publications :

ETHIOPIE

- Un panorama sur le pays de la reine de Saba -Lulu.com - Août 2014

- ABYSSINIE                                                      - Lulu.com - décembre 2014

- A la découverte des peuples du Sud                - Edilivre - 2015

- Le pèlerinage de Sheikh Hussein                    - TheBookEdition.com – dec.2015

- Ethiopie, au pays des Surma                            - Amazon – septembre 2016         

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.