Allain Graux
ecrivain voyageur
Abonné·e de Mediapart

68 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 janv. 2021

BOLIVIE, au pays des héritiers de la civilisation de Tiahuanaco : Publication

Allain Graux
ecrivain voyageur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J’ai parcouru la plupart des pays du continent américain, du Nord au Sud. Je ne connaissais pas encore la Bolivie. Récemment, après l’équateur en 2018, je souhaitais découvrir cet autre pays andin, lié à la révolution bolivarienne, l’ancienne et la nouvelle, à l’occasion des élections présidentielles où Evo Morales se présentait pour la quatrième fois. Je montre de ce pays ce que j’ai vu et entendu, respiré (parfois avec difficulté !), dégusté, admiré, et les gens rencontrés. Dans mes pas, vous admirez ses magnifiques paysages andins avec les splendides lagunas où vous rencontrerez les flamants, des lamas, les vigognes, les alpagas, la viscacha. Vous découvrez des geysers jaillissants à plus de 4 000 m d’altitude, et des hauts sommets qui dépassent les 6 000 m dans désert minéral aux étonnantes couleurs. Vous marchez dans l’immense étendue blanche du salar d’Uyuni. A Potosi, nous pénétrons avec les mineurs dans les tunnels de la mine du cerro Rico, la montagne d’argent. Dans les Yungas, nous rencontrons les afros-boliviens, cultivateurs de la feuille de coca. Nous boirons un très bon café, avant de naviguer sur le lac Titicaca, cette immense mer intérieure à 3800 m d’altitude. Le voyage commence au marché de Tarabucco où nous découvrons de multiples populations amérindiennes vêtues de leurs habits traditionnels sur un marché riche en couleurs, odeurs. Un contraste avec la capitale historique, Sucre et ses belles architectures coloniales, la ville blanche au pied des montagnes amoureuses. La Paz est la nouvelle capitale, si haut perchée entre 3 300 et 4100 m avec son prolongement la cité populaire d’El alto sur l’altiplano andin, dominée par les blancheurs de l’illimani qui la domine du haut de ses 6465 m.

 Ce livre, outre le récit de mon voyage dans ce haut pays andin, présente l’histoire du pays depuis les temps des civilisations amérindiennes, Tiwanacu, les Incas, la conquête espagnole jusqu’à la période récente avec les élections controversées du 20 octobre 2019. J’ai pu observer ce scrutin, rencontrer un dirigeant du MAS à la vice-présidence. Mes observations sur place, mes rencontres, mes analyses politiques et l’histoire ont pour objectif de mieux comprendre la diversité, la complexité, les réalités de cet État plurinational qui était devenu très prospère grâce à ces richesses minières et leur gestion au profit de populations qui sont ainsi sorties d’une immense misère, par ses principales institutions, le développement des services sociaux et publics.

  • Broché : 292 pages PRIX : 34 €         Chez KDP Select
  • EEBOOK Kindle : 7, 41 €
  • ISBN-10 : 2955836893
  • ISBN-13 : 978-2955836897

pour tous renseignements et achat prix auteur : allainvoyage@orange.fr

                                                                                         www.allaingraux.over-blog.com

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Nouveaux vaccins, traitements… : des pistes pour protéger les plus fragiles
Avec des vaccins peu efficaces pour limiter la transmission d’Omicron, le raz-de-marée des infections se poursuit. Si une quatrième dose est écartée, des vaccins plus adaptés et de nouveaux traitements sont attendus pour aider à protéger les plus vulnérables.
par Rozenn Le Saint
Journal — Énergies
Nord Stream 2 : le gazoduc qui ébranle la diplomatie allemande
Entre intérêts économiques et alliances, Nord Stream 2 se retrouve au cœur des contradictions de la politique allemande. Sous pression, la coalition gouvernementale accepte finalement que le gazoduc construit pour écouler le gaz russe vers l’Allemagne par la mer Baltique soit inclus dans les sanctions en cas d’invasion de l’Ukraine.  
par Martine Orange et Thomas Schnee
Journal — Politique
À Drocourt, le bassin minier oscille entre abandon et vote Le Pen
Dans cette petite ville communiste du Pas-de-Calais, les échanges avec les habitants laissent apparaître l’ampleur de la déconnexion avec les thèmes et paroles qui rythment la campagne électorale médiatique.
par Jean-Louis Le Touzet

La sélection du Club

Billet de blog
L'étrange éthique de la « primaire populaire »
La primaire populaire se pose en solution (unique) pour que la gauche gagne aux présidentielle de 2022. Si plusieurs éléments qui interpellent ont été soulignés, quelques détails posent problème et n'ont pas de place dans les média. Il faut une carte bancaire, un téléphone portable et une adresse e-mail pour participer. La CNIL est invoquée pour justifier l’exigence d'une carte bleue.
par Isola Delle Rose
Billet de blog
Pour la « primaire populaire »
[Archive] Partout, dans mes relations comme sans doute dans les vôtres, les gens se désespèrent de la multiplicité des candidatures de gauche. C’est le découragement, la démobilisation des électeurs potentiels, et la probabilité d’un désintérêt conduisant à l’abstention. Même si les chances de réussite sont faibles, tout, absolument tout, doit être tenté pour éviter une cinglante déroute.
par Jean Baubérot
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier