Laïcité - Bangladesh - Lettre à l'Elysée

Les violences se nourrissent, via les réseaux sociaux principalement, de détournements, de déformations, de manipulations et souvent d’ignorance. Puisque notre époque vit la rencontre de peuples avec des cultures et des histoires différentes il serait peut-être souhaitable d’expliquer, experts aidants, ce qu’est notre laïcité sur Internet.

Bonjour,

Voici une proposition suite aux évènements qui ont suscité une réaction de colère de la part de certains Bangladais.

« La colère contre la France gagne du terrain dans le monde musulman

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé, ce mardi, dans la capitale du Bangladesh contre les récents propos d'Emmanuel Macron à propos des caricatures du prophète Mahomet. Ces manifestations viennent s'ajouter aux multiples protestations émanant des pays musulmans, plusieurs représentants de la France ont été convoqués par les autorités locales. »

Site « Les Echos »

Par Michel De Grandi

Publié le 27 oct. 2020 à 11:02Mis à jour le 27 oct. 2020 à 18:21

 

 

 

Ce que l’on appelle la mondialisation, le village global est un fait. Il n’y a pas encore longtemps nous étions loin les uns des autres et l’information ne circulait pas comme aujourd’hui. Et nous pouvons prendre en compte que nous pouvons tous être producteur d’information à cette échelle mondiale.

Il est un fait aussi que certains instrumentalisent/détournent/déforment ces informations non à des fins de paix, mais pour servir leurs intérêts ou la simple destructions générales ou ciblées.

 

Voici le fruit de ma réflexion suite à cet évènement.

Je me suis dit qu’il serait intéressant/intelligent de mettre sur Internet dans toutes les langues une définition de notre laïcité afin que chacun puissent en avoir une définition non troquée par quelques intérêts.

Il m’a semblé qu’il serait aussi judicieux d’expliquer comment et pourquoi historiquement notre nation en est arrivé à faire ce choix.

Je laisse aux spécialistes une introduction du type « La chance de notre planète est sa diversité d’approches, de chemins et donc d’expériences heureuses ou pouvant être considérées comme malheureuses. Dans ce cadre-là, la population de France a choisi historiquement cette solution en pensant qu’elle était la plus apte à gérer une cohabitation de personnes ayant diverses religions ou sans religions. Il n’est pas lieu de dire que la laïcité à la Française est la meilleur mais que c’est celle que selon notre chemin nous a fait choisir. Et que pour rappel le principe de base n’est pas de discriminer telle ou telle religion mais de permettre à tous d’avoir celle que l’on souhaite.

Je pense qu’il pourra être très intéressant d’expliquer jusqu’à un certain niveau de détail les raisons qui ont provoqué ce choix. Les personnages historiques qui ont joué un rôle. Comment la forme concrète de la religion a été un pouvoir, quel pouvoir a influencé les individus, l’économie, comment elle infléchit la libre pensée, la liberté d’expression d’autres choses dont je ne saurais parlé etc…

On pourrait d’ailleurs expliquer de la même manière notre historique au sujet des caricatures et du droit au blasphème, sans que cela n’ai rien à voir de spécifique contre l’Islam. Il suffirait de montrer toutes les caricatures qui ont été faites sur l’église catholique Française sans que cela ait eu un problème, cette église ayant eu aussi le droit d’exprimer leurs désaccord en réaction etc…

Il suffira alors aux personnes qui vivent dans des pays où la religion joue un rôle important et qui critiquent notre laïcité, le plus souvent sans en avoir compris le sens exact, d’avoir un regard par miroir sur ce qui se passe chez eux… Est-il possible à une autre religion autre que celle dominante de s’exprimer en toute liberté ?

Finalement et honnêtement, dire aussi que notre laïcité n’est pas nécessairement facile à gérer. Le voile par exemple. Qu’ici tout le monde ne perçoit pas la laïcité de la même manière, certains la veulent intransigeante, d’autre la veulent plus souple. Que la France n’a rien contre l’Islam mais que cette religion nous pose un problème dans le sens où d’origine ou non, je ne le sais pas, elle souhaite jouer un rôle politique directe alors qu’à la base nous avons souhaité une séparation de la religion de la politique en pensant que c’était préférable. La religion étant un sujet de choix personnel.

Rien ne les empêche de faire la même chose et d’expliquer quel chemins ils ont choisi.

De toutes les manières nous devons commencer à prendre en compte que nous allons devoir vivre ensemble.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.