alternatiba
Changeons le système, pas le climat !
Abonné·e de Mediapart

103 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 août 2015

La seule voie verte de France interdite au vélo

Jour 74 - 17 août - Avranches / Mont-Saint-Michel Ce matin, le petit déjeuner est offert par la Biocoop locale. Une nouvelle preuve des solidarités qui se construisent entre les mouvements. Après une photo dénonçant un panneau d'interdiction de circulation pour les vélos, c'est le départ.  

alternatiba
Changeons le système, pas le climat !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Jour 74 - 17 août - Avranches / Mont-Saint-Michel

Ce matin, le petit déjeuner est offert par la Biocoop locale. Une nouvelle preuve des solidarités qui se construisent entre les mouvements. Après une photo dénonçant un panneau d'interdiction de circulation pour les vélos, c'est le départ.  

C'est toujours un plaisir de rouler sur les routes de Normandie. Sauf l'arrivée à Avranches, jolie petite ville qui a la bonne idée d'être perchée en hauteur. La route qui y mène grimpe donc bien fort !

Pour nous consoler nous découvrons au sommet quelques stands dont un bar à jus, où chacun peut presser en direct ses fruits en pédalant grâce à un mixeur à pédale. 90 personnes nous attendent, signe d'une bonne mobilisation un mardi à midi ! Nous remettons le Pacte de la Transition à la mairie d'Avranches.  

L'après-midi est touristique : très vite nous apercevons au loin, le Mont-Saint-Michel. De kilomètre en kilomètre, la silhouette s'approche et s'affine. Dernier arrêt à Beauvoir pour former le cortège de la vélorution. Une très belle vélorution parce que tous les âges sont représentés, parce que la baie du Mont Saint Michel est magnifique et enfin parce qu'elle est hautement symbolique.  

En effet, il est interdit d'aller au Mont à vélo ! Pourtant la nouvelle voie verte évitant la circulation automobile semble adaptée pour les vélos. C'est la seule voie verte de France interdite aux vélos, même pour les habitants ! Ils ont constitué une association « vélo-cité » qui demande ce droit d'accès. L'arrivée du Tour Alternatiba a été l'occasion de leur donner un coup de projecteur.

Nous avons la chance d'être accueillis pour manger à l'intérieur même du Mont, dans une maison du XIVe siècle qui a peu changé depuis pour notre plus grand ravissement. Sans parler du bel accueil de nos hôtes. Nous repartons dans la nuit pour rejoindre les lieux d'hébergement. Un dernier regard en arrière, pour garder ce beau moment en mémoire.  

Jour 75 - 18 août - Sens-de-Bretagne / Rennes

Ce matin, le temps est incertain. A peine partis, nous nous arrêtons pour mettre les vêtements de pluie. Il faut avancer, l'étape fait 40 kilomètres mais la route est bien vallonnée... Dans une descente, le pneu d'un des deux vélos solo explose. Impossible de le réparer sur place. Nous sommes obligés d'abandonner le cycliste et le vélo, pour être à l'heure à l'arrivée (il sera récupéré peu de temps après par l'équipe logistique). Malgré tout, nous arrivons au point de rendez-vous vélorution à l'heure. Nous avons même le temps de déguster une glace. Il fallait bien ça, en repartant nous devons emprunter quelques passages de voies à 110 km/h...  

Pas mécontents d'arriver au bord de l'étang, lieu de notre arrêt midi. L'équipe locale a pensé à tout : pique-nique fourni, accordéons et place de sieste à l'ombre. Merci !

L'après-midi est plus tranquille. Jusqu'aux derniers kilomètres quelque peu sportifs, avec à nouveau des passages sur voie rapide. Mais nous finissons en ville accompagnés de quelques dizaines de vélorutionnaires. Nous arrivons à la Maison de la Consommation et de l'Environnement à Rennes, suivi d'un pique-nique partagé et conférence.  

Nous découvrons de belles initiatives comme la carte ouverte qui permet de localiser les alternatives dans la région de Rennes. L'association les ColocaTerre qui propose des chantiers solidaires pour venir en aide aux personnes en précarité énergétique ou encore un groupement d'achat pour des vélos électriques. L'association Parthenay 21 qui anime un réseau de circuit court (Le clic des champs) et organise le 20 septembre une Rando Climat : 20 kilomètres à vélo pour découvrir plusieurs alternatives sur la route : jardin partagé, bâti ancien rénové dans les normes Basse Consommation, apiculteur, installation photovoltaïque citoyenne...

Le lendemain, c'est relâche, alors nous nous mettons en quête d'un bar sympa proposant quelques breuvages locaux. Peine perdue pour les breuvages mais pas pour le bar. L'occasion de parler un peu d'autre chose que du Tour, c'est bien.    

Jour 76 - 19 août - Journée sans pédaler (Rennes)

Levé 9h, c'est une grasse mat ! Malheureusement le joli programme de la journée : déco du camion, courses... est quelque peu perturbé par une bien mauvaise nouvelle qui nous cueille à peine réveillés : la Ferme des Bouillons où nous étions il y a quelques jours a été évacuée ce matin par les CRS. Il nous faut réagir, trouver les infos nécessaires, puis publier un communiqué.

A côté de ça, la préparation des étapes à venir continue, l'entretien des vélos... ça prend du temps. Finalement, la journée passe vite pour tout le monde et on se retrouve à 17h30 pour la réunion quotidienne.

L'occasion d'accueillir des nouveaux dans l'équipe : Boris venu de Bordeaux et qui ira avec nous jusqu'à... Bordeaux. Et Iban, venu de Bayonne, qui nous accompagne jusqu'à Nantes. Des renforts bienvenus puisque dans le même temps nous disons au revoir à Joan, Eric et Nathalie. Demain, Mathilde, de Lyon, nous rejoint. La veille Woody avait pris la place de Laurent. Tous deux sont compagnons du village Emmaus Lescar-Pau. Un lieu qui expérimente lui aussi beaucoup d'alternatives concrète. Ils soutiennent fortement la dynamique Alternatiba et tout au long du Tour, au moins un compagnon est dans l'équipe.

Beaucoup de mouvements ces jours-ci donc. Sans compter les personnes qui nous ont joyeusement accompagnés quelques jours durant et on les en remercie. Sur les routes de Normandie, nous avons croisé Erwan, Antonin, Claire, Jean Pierre, Pierre, Kevin, Nina et Zorg. Merci à eux, pour leur aide et leur soutien sur quelques étapes. Nous espérons les revoir à Paris comme ils nous l'ont promis.  

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan