alternatiba
Changeons le système, pas le climat !
Abonné·e de Mediapart

103 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 août 2015

La Bretagne se mobilise pour le climat !

Jour 77 - 20 août - Dinan / Saint-Briac-sur-Mer. Aujourd'hui, c'est lever aux aurores puisque l'étape du matin fait plus de 50 kilomètres. Mais tout se passe bien et nous sommes pile à l'heure au départ de la vélorution, attendus par une trentaine de cyclistes de tous âges. Ils ont pensé à tout : des bouteilles d'eau aux gâteau au chocolat. Une chouette vélorution qui débouche sur le port de Lanvallay. A la Maison de la Rance nous attendent de somptueuses salades variées et une bande de bretons très motivés. Certains vont rouler avec nous l'après-midi.  

alternatiba
Changeons le système, pas le climat !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Jour 77 - 20 août - Dinan / Saint-Briac-sur-Mer. Aujourd'hui, c'est lever aux aurores puisque l'étape du matin fait plus de 50 kilomètres. Mais tout se passe bien et nous sommes pile à l'heure au départ de la vélorution, attendus par une trentaine de cyclistes de tous âges. Ils ont pensé à tout : des bouteilles d'eau aux gâteau au chocolat. Une chouette vélorution qui débouche sur le port de Lanvallay. A la Maison de la Rance nous attendent de somptueuses salades variées et une bande de bretons très motivés. Certains vont rouler avec nous l'après-midi.  

Celle-ci se présente bien : 20 kilomètres, relativement plate, facile ! Au bout de 500 mètres la grande triplette tombe en panne (roue désaxée). Obligés de faire appel à la logistique, nous parvenons au bout de multiples efforts à remettre la roue droite. C'est reparti mais nous sommes en retard. Il faut rouler vite et malheureusement nous devons distancer une partie du groupe qui nous suit. La voie empruntée est très belle à travers bois mais nous n'avons pas vraiment le loisir d'en profiter : il faut aller vite et rester concentrés sur la conduite et appuyer plus que d'habitude. A plusieurs endroits du parcours, de manière inattendue, des groupes nous attendent sur le parcours. Nous sommes désolés de ne pouvoir nous arrêter, devant respecter le trajet et les horaires prévus. Nous arrivons au départ vélorution où près d'une centaine de cyclistes attendent ! Le cortège s'élance joyeux et chantant mais au bout de quelques kilomètres, la série noire continue : la quadruplette crève. Obligés de continuer sans elle. Ses pilotes aidés de quelques personnes restées avec eux remplacent la chambre à air et finissent par repartir.  

Tout s'arrange lorsque nous arrivons en vue du château du Nessay... en plein village Alternatiba, à l'initiative du groupe local Alternatiba Rance Emeraude. De nombreux stands sont présents : Transition Citoyenne, esperanto, monnaie locale (la Maillette), Artisans du monde, art de cartons récup, broderie, éco construction, Sortir du nucléaire, Enercoop, Reseau Taranis (projets énergétiques locaux), vélibus, AMAP, producteur de cidre, Incroyables comestibles... Magnifique ! Les conférences débats s'enchaînent accompagnées de gaufres et de crêpes etc.  

Près de 300 personnes pour ce joli Alternatiba porté au début par à peine plus de dix bénévoles. Une grande réussite, bravo à eux. Sans compter le cadre magnifique où l'on se trouve : une petite avancée dans la mer, surplombant le port en crique de Saint-Briac-sur-Mer et ses côtes découpées.     Jour 78 - 21 août - Erquy / Saint-Brieuc Aujourd'hui, c'est une journée chargée en perspective car deux villages Alternatiba nous attendent : le midi à Erquy et le soir à Saint-Brieuc.  

Nous arrivons à Erquy, accompagnés d'un joli cortège de 85 personnes, notamment 20 enfants, qui se sont entraînés pour accompagner le Tour ! Le site est magnifique : le village fait face à la mer, surplombant la plage. Nous n'avons qu'un seul regret, c'est de ne pas avoir le temps de se baigner.

Mais le village vaut le détour. On y rencontre un collectif de paysans locaux qui proposent un système de vente en ligne collectif (www.labineepaysanne.com), un atelier de couture, mais aussi la possibilité de se faire masser ou encore une session de Tai chi. Le bien être fait aussi partie des alternatives ! Cet après-midi, objectif Saint-Brieuc. Thomas nous accompagne. Il nous annonce deux côtes avant de faire la pause. On en compte cinq et pour la dernière tout le monde a dû mettre pied à terre. Il faut dire que Thomas revient d'un tour du monde à vélo... Le vélorution s'élance et entonne à pleins poumons le slogan du Tour : "Changeons le système, pas le climat !", sur un air créé lors de la vélorution de Rennes. Va-t-il perdurer sur toute la Bretagne ? On l'espère.  

Nous arrivons aux halles de Saint-Brieuc, accueillis par plus de 300 personnes. Là encore un joli village des alternatives : AMAP, Association végétarienne, projet de monnaie locale, atelier vélo, Enercoop... Il faut noter que près de la moitié des halles étaient occupées par les enfants et de très beaux jeux en bois. Le repas est préparé par la Disco soupe. Ils récupèrent les invendus après des magasins et les préparent en direct avec l'aide des passants motivés. Résultat de la collecte d'aujourd'hui : une salade de fruits tout en couleur !  

La conférence sous les halles profite aussi aux personnes attablées aux cafés en face. Elle est également animée par les ballons reçus par les enfants jouant à côté. Le soir, Pascale nous fait goûter un excellent Kouign-amann arrosé de cidre pour recharger les batteries.     Jour 79 - 22 août - Guingamp / Vieux-Marché Ce matin encore nous affrontons les faux plats montants bretons. Nous avons une autre notion du faux plat... Un effort largement rattrapé par le bel accueil qui nous attend à Guingamp. Le repas a été préparé par Camille qui propose de la vente ambulante locale et de qualité sur les marchés (La fournée sauvage). Ce midi nous avons droit à un repas totalement végétarien digne d'un restaurant gastronomique : lasagnes faites de pâtes fraîches. La farine est moulue localement. Le tout parsemé de fleurs colorées et comestibles... Pour chaque ingrédient, Camille a préparé de petits écriteaux précisant la provenance. Succulent tout en valorisant les producteurs locaux.

Cet arrêt midi est aussi l'occasion de rencontrer le Maire de Guingamp (à droite sur la photo ci-dessus), à qui nous remettons le pacte pour la Transition, et le collectif Douar Didoull ("Pas de trou" en breton) qui bataille contre un projet de relance de l'exploitation minière à Loc Envel (tungstène et argent principalement). L'après-midi, l'effet des lasagnes et leurs bons sucres lents se font sentir. Bien requinqués nous avançons rapidement. Les vélos qui nous accompagnent tirent un peu la langue. Nous les retrouvons bien sûr pour la vélorution.  

Celle-ci se fera à travers champs et accompagnée d'un carriole à cheval. Nous arrivons au Vieux-Marché, accueillis par près de 200 personnes dans cette commune de 1340 habitants, pour une photo collective devant la statue d'Angela Duval, poétesse, militante de la langue bretonne et originaire de Vieux-Marché. Son souvenir est encore très vivace chez les habitants.  

Le village des alternatives est multiple : auto-construction d'éolienne ou de vélo générateur, collectif artistique de soutien à l'agriculture paysanne (Pig mascarade), un artisan qui montre sa nouvelle activité d'isolation végétale des bâtiments etc... Nous sommes chaleureusement accueillis par le maire de Vieux-Marché et la moitié du conseil municipal à qui nous remettons le pacte de transition. Le repas est pris chez Abdel, qui nous ouvre son restaurant L'incognito en avant-première, la date d'ouverture étant prévue le lendemain de l'arrivée du Tour. Cela permettra de dynamiser encore plus une commune déjà très vivante tout en promouvant un approvisionnement en produits locaux.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement américaines
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal
IVG : le grand bond en arrière
L’arrêt « Roe v. Wade », qui a été abrogé par six voix pour et trois contre, avait fait, il y a 50 ans, de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. La décision de la Cour suprême n’est pas le fruit du hasard. Le mouvement anti-IVG tente depuis plusieurs décennies de verrouiller le système judiciaire.
par Patricia Neves
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
« Lutter contre la culture du viol » Lettre à la Première ministre
Je suis bouleversée suite aux actualités concernant votre ministre accusé de viols et de l'inaction le concernant. Je suis moi-même une des 97 000 victimes de viol de l’année 2021. Je suis aussi et surtout une des 99 % de victimes dont l’agresseur restera impuni. Seule la justice a les clés pour décider ou non de sa culpabilité… Pourtant, vous ne pouvez pas faire comme si de rien n’était.
par jesuisunedes99pourcent
Billet de blog
Lettre ouverte d’étudiantes d’AgroParisTech
Ces étudiantes engagées dans la protection contre les violences sexuelles et sexistes dans leur école, réagissent à “Violences sexuelles : une enquête interne recense 17 cas de viol à AgroParisTech” publié par Le Monde, ainsi qu’aux articles écrits sur le même sujet à propos de Polytechnique et de CentraleSupélec.
par Etudiantes d'AgroParisTech
Billet de blog
« Promising Young Woman », une autre façon de montrer les violences sexuelles
Sorti en France en 2020, le film « Promising Young Woman » de la réalisatrice Emerald Fennell nous offre une autre façon de montrer les violences sexuelles au cinéma, leurs conséquences et les réponses de notre société. Avec une approche par le female gaze, la réalisatrice démonte un par un les mythes de la culture du viol. Un travail nécessaire.
par La Fille Renne
Billet de blog
Le Gouvernement se fait pourtant déjà juge, madame la Première ministre
La première ministre, Mme Elisabeth Borne, n'est pas « juge », dit-elle, lors d’un échange avec une riveraine, ce mercredi 15 juin 2022, l'interrogeant sur les nouvelles accusations visant M. Damien Abad, ministre des solidarités.
par La Plume de Simone