alternatiba
Changeons le système, pas le climat !
Abonné·e de Mediapart

105 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 août 2013

alternatiba
Changeons le système, pas le climat !
Abonné·e de Mediapart

Ensemble, en route vers l'alternative...

C'est sur un tandem à 4 places qu'a été présenté ce jeudi 28 août une première partie du programme d'Alternatiba, le village des alternatives au changement climatique, à la crise énergétique, sociale et écologique

alternatiba
Changeons le système, pas le climat !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C'est sur un tandem à 4 places qu'a été présenté ce jeudi 28 août une première partie du programme d'Alternatiba, le village des alternatives au changement climatique, à la crise énergétique, sociale et écologique (Dossier de presse et programme : http://www.bizimugi.eu/wp-content/uploads/2013/08/DP-ALTERNATIBA-fr.pdf ). Cet évènement aura lieu les 5 et 6 octobre 2013, quelques jours après la publication du 5ème rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat). C'est un rendez-vous européen, qui est organisé par 500 bénévoles et accueillera 10 000 personnes dans les rues et places du centre ancien de Bayonne.

 Le tandem à 4 places se veut le symbole de l'effort collectif et solidaire pour construire la transition énergétique, écologique et sociale. Car Alternatiba est placé sous le signe de l'urgence climatique et de la justice sociale.

 Bonne nouvelle, les solutions existent !

 Avec Alternatiba, il s'agit de montrer, comme l'écrivait en décembre 2012 Stéphane Hessel - qui avait accepté de parrainer ce projet - que « les solutions au réchauffement climatique existent, les voies de la transition énergétique se multiplient (...) Ces milliers d'alternatives participent au quotidien à la construction d'une société plus sobre, plus humaine, plus conviviale et plus solidaire ».

 Chaque rue ou place sera celle d'une alternative au changement climatique et à la crise écologique et sociale, par exemple la rue de la relocalisation ou celle du partage du travail et des richesses, la place de l'agriculture paysanne et durable, celle de l'alternative au tout voiture ou celle du recyclage et de la réparation.

 Près de 100 militants, experts, scientifiques, responsables syndicaux ou élus dont notamment Christophe Aguiton, Geneviève Azam, Christophe Cassou, Eva Joly, Patrick et Brigitte Baronnet, Michel Berhocoirigoin, José Bové, Annick Coupé, Jean-Marie Harribey, Hervé Kempf, Pierre Larrouturou, Corinne Morel Darleux, Paul Nicholson, Thierry Salomon, Patrick Viveret, etc. donneront pas moins de 50 conférences, ateliers et tables rondes ce jour-là, faisant du centre ancien de Bayonne une université populaire géante à ciel ouvert.

 Mobilisation citoyenne et fête populaire :

 Une grande partie de ce même centre ancien sera également occupé par tous types d'animations musicales, théâtre de rue, poésie, lectures publiques, repas populaires etc. Un marché paysan, un grand espace jeux et ateliers pédagogiques pour enfants, des concerts, chorales, des zones d'échange, des bourses au vélo, des ateliers de réparation seront organisés un peu partout.

Tout cela aura des allures à la fois de mobilisation citoyenne et defête populaire, de salon des alternatives concrètes, des solutions joyeuses, de village convivial, festif et instructif, à visiter en famille ou entre amis (l'entrée en sera gratuite)...

 Appels nombreux et pluriels :

 Une quarantaine de réseaux et organisations de toute la France (Amis de la Terre-France, ATTAC-France, Biocoop, Collectif Roosevelt, Confédération Paysanne, Enercoop, Fondation Danielle Mitterrand-France Libertés, Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme, L'Heureux Cyclage, Mouvement pour une Alternative Non-violente, Réseau Semences Paysannes, Slow Food France, Surfrider Foundation Europe, Union Syndicale Solidaires, Terre de liens etc) ont décidé d'appeler à se rendre à Bayonne le dimanche 6 octobre.

Des dizaines d'associations, mouvements, syndicats, structures de tout le Pays Basque appellent également la population locale à visiter Alternatiba et découvrir les alternatives présentées.

L'hommage à Stéphane Hessel :

 A 17H30 aura lieu un important hommage à Stéphane Hessel, parrain de la journée, devant des milliers de personnes. Il s'agira d'un appel à s'engager pour faire face à la crise sociale et écologique, pour relever le défi de l'urgence climatique et de la justice sociale, en présence de Christiane Hessel, l’épouse de Stéphane, et de plusieurs de ses proches. Un concert exceptionnel et gratuit s'en suivra, avec notamment Les Motivés de Toulouse (chanteurs et musiciens de Zebda + des invités pour chanter un répertoire de chants de lutte) et Willis Drummond, un des groupes les plus connus de la scène rock du Pays Basque.

Une journée fondatrice : 

Ce Village, premier du genre, a pour objectif de susciter tout au long des années 2014 et 2015 l'éclosion de « dix, cent, mille villages des alternatives » pour mettre en avant, dans la perspective de la COP 21 sur le climat qui se tiendra à Paris à la fin 2015, l'intérêt et la possibilité de construire les solutions nécessaires au changement climatique. (+ d'infos sur www.alternatiba.bizimugi.eu )

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Conflits d'intérêts
Affaire Kohler : l’impunité organisée
Le secrétaire général de l’Élysée Alexis Kohler a été mis en examen pour « prise illégale d'intérêts » lundi 3 octobre 2022. Le bras droit d’Emmanuel Macron a caché ses liens avec les principaux actionnaires du groupe de transport MSC. Même si le pouvoir a déjà tout mis en œuvre pour minimiser la nouvelle, elle a un effet dévastateur, voire explosif.
par Martine Orange et Armel Baudet
Journal
Un hommage à la société civile de Russie, Bélarus et Ukraine
En pleine guerre en Europe, le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi au défenseur des droits humains Ales Bialiatski, du Belarus, à l’organisation russe Memorial et à l’organisme ukrainien Center for Civil Liberties. Une façon de dénoncer les politiques dictatoriales de Vladimir Poutine et de son allié bélarusse Alexandre Loukachenko.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Europe
Lev Ponomarev : « La folie de Poutine progresse à mesure qu’il perd, puisqu’il ne sait pas perdre »
Lev Ponomarev, co-fondateur de Memorial, co-lauréat du prix Nobel de la paix 2022, opposant à Vladimir Poutine, est un défenseur des droits, en exil pour avoir protesté contre l’invasion de l’Ukraine. Il dresse le tableau d’une Russie aussi accablée qu’accablante. 
par Antoine Perraud
Journal — Europe
La justice russe liquide l’ONG Memorial, vigie des droits humains
La Cour suprême russe a annoncé, mardi 28 décembre, la dissolution de l’ONG Memorial, pilier de la lutte contre les répressions. Une nouvelle étape dans l'offensive globale du pouvoir de Vladimir Poutine contre toute voix critique en Russie, selon l’historien Nicolas Werth.
par Antoine Perraud

La sélection du Club

Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro