VIVE L’ABSTENTION ECLAIREE, REFLECHIE, RESPONSABLE ET ACTIVE

Qui prétend que ces cantonales « partielles » (qui plus est sans la moitié de l’électorat parisien) permettent d’en déduire ce que risquent d’être les résultats de la présidentielle, ne serait-ce qu’au premier tour, continue de se moquer des électeurs un tant soit peu cultivés politiquement. Même si ce sont finalement les « veaux » qui font la décision en pseudo-démocratie, ce qu’on souligne rarement. Mais face à tous les problèmes de la bientôt dizaine de millions d’habitants de la France (Nuance ! ) dont le train de vie est limite, avoir de l’espoir crédible pour les années à venir dans un pays où les leaders politiciens ne parlent pas français et n’ont pas le souci d’utiliser le juste mot pour la juste chose, c’est naïf. Un exemple, parmi d’autres : premiers mots hier soir de Martine Aubry (la secrétaire générale élue par trafic de scrutins dans les fédérations socialistes) « Les Français ont fait confiance à la gauche …. ». Où a-t-elle appris le français ? Plus de 50 % de ceux qui pouvaient voter se sont abstenus et la gauche a récolté environ 35, 5 % des voix des autres, soit moins de 18 % des électeurs inscrits susceptibles d’aller voter dans la moitié environ des cantons ; d’autant plus qu’une fraction non négligeable de ces 18 % ne votaient pas pour le candidat de leur cœur du 1er tour, donc avec une pseudo-confiance toute relative. Alors au cas où vous l’ignoreriez, et c’est un scoop, pour Titine, la France est habitée par environ 82 % de non-Français ! Débile, il n’y a pas d’autres mots, débile ! Seule probablement l’abstention, à défaut du vote blanc comptabilisé comme suffrage exprimé, aux Présidentielles de 2012 (incomparables avec les cantonales !) - a une petite chance de réveiller d’urgence et, d’une part, les politiciens irresponsables de notre ripoublique (à quelques rares exceptions près stérilisés par leurs exécrables égocentriques caciques parisiens) et, d’autre part, les « veautants » qui auraient grand tort de prendre au sérieux l’extrême gauche, et encore énormément bien plus de voter Le Pen. « Irresponsables » vous parait excessif ? Lisez donc pendant ne serait-ce que trois mois le (même imparfait) Canard enchaîné. On est même de plus en plus tenté de ne plus l’acheter, tellement il dégoûte de s’intéresser à la politique (avec un minusculissime petit p). Nos anciens se sont peut-être battus pour obtenir le droit de vote (à moins que ce ne soit là un cliché de plus), mais pas pour voter pour de tels irresponsables à quelques exceptions non « parisiennes » près qui ne le restent pas toujours responsables. Entre les deux, il va y avoir les Sénatoriales ? Elles sont tellement « démocratiques » que l’écrasante majorité des candidats à la maison de retraite très payante du Palais du Luxembourg sont déjà pré-élus de par leur position en tête de liste. Démocratie dites-vous ? .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.