AlyD
Cadre de la Fonction Publique Territoriale & Citoyen engagé
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 oct. 2021

Servir la Seine-Saint-Denis et rien d'autre !

AlyD
Cadre de la Fonction Publique Territoriale & Citoyen engagé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.La loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu'aux responsabilités professionnelles et sociales. »

À quelques mois des échéances électorales (présidentielles et législatives), l’article 1 de la Constitution du 04 octobre 1958 sonne comme un sacré rappel.

Face à la promotion des discours haineux et des réformes antisociales qui indubitablement marqueront la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron, les responsables politiques de tous bords, peinent à prendre la mesure des réalités du terrain et des difficultés auxquelles les habitant.e.s sont confronté.e.s.

La suppression récente de l’Observatoire de la laïcité, le niveau record d’abstention aux élections locales, la réforme de l’assurance chômage (et celle des retraites à venir) ainsi que l’application prochaine de la ZFE, sont autant de chocs sociaux qui renforceront le sentiment d’injustice sociale et d’abandon à l’endroit de notre département et de ses administré.e.s.

C’est donc devant ce triste constat démocratique et social que la Seine-Saint-Denis au Cœur souhaite poursuivre sa dynamique fièrement engagée, ici, en Seine-Saint-Denis.

Avec convictions et détermination, notre mouvement politico-citoyen envisage de poursuivre son engagement au plus près des habitant.e.s e, stimulant notamment le débat public autour d’une série de sujets qui nous concernent, avec comme point d’orgue les échéances électorales à venir.

Objectif: remettre au centre du jeu politique, les préoccupations quotidienne des habitant.e.s de notre département. Les préoccupations des habitant.e.s ! 

Faire de la Seine-Saint-Denis, un département au cœur de la République et non plus une périphérie délaissée dans laquelle les élu.e.s souvent en déconnexion de la réalité parfois brutale dont sont victimes de trop nombreux administrés, manquent à leurs devoirs.

Faire de la Seine-Saint-Denis, cette ZAD des Services Publics, un territoire où chacun puisse jouir pleinement de ses droits fondamentaux et avoir accès aux services administratifs minimaux, en toute dignité et à égalité parfaite avec le reste de leurs concitoyen.ne.s.

En effet, la Seine-Saint-Denis ne doit plus être ce territoire d’expérimentation ou de vas et vient ministériels qui finalement freine son développement et surtout ne changent fondamentalement rien à la situation des laissés pour compte.

Bref, en un mot: en finir avec une « représentation nationale de la Seine-Saint-Denis » qui peine à faire valoir les intérêts et droits du département et de ses habitant.e.s discriminé.e.s.

La Seine-Saint-Denis au Coeur !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
« Je ne vois pas les sexes » ou la fausse naïveté bien-pensante
Grand défenseur de la division sexuée dans son livre, Emmanuel Todd affirme pourtant sur le plateau de France 5, « ne pas voir les sexes ». Après nous avoir assuré que nous devions rester à notre place de femelle Sapiens durant 400 (longues) pages, celui-ci affirme tout à coup être aveugle à la distinction des sexes lorsque des féministes le confrontent à sa misogynie…
par Léane Alestra
Billet de blog
Les crimes masculinistes (12-12)
Depuis une dizaine d'années, les crimes masculinistes augmentent de manière considérable. Cette évolution est principalement provoquée par une meilleure diffusion - et une meilleure réception - des théories MGTOW, mais surtout à l'émergence de la communauté des incels, ces deux courants radicalisant le discours misogyne de la manosphère.
par Marcuss
Billet de blog
En Afghanistan, on décapite impunément les droits des femmes
Les Talibans viennent d’édicter l’interdiction de toute visibilité du visage féminin dans l’aire urbaine, même celle des mannequins exposés dans les commerces. Cette mesure augure mal pour l’avenir des droits de la population féminine, d’autant qu’elle accompagne l’évacuation forcée des femmes de l’espace public comme des institutions, établissements universitaires et scolaires de l’Afghanistan.
par Carol Mann