AMANDINE GAY
Réalisatrice, Auteure, Chercheure
Abonné·e de Mediapart

9 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 sept. 2017

OUVRIR LA VOIX J-27

Bienvenue dans ma chronique quotidienne de la sortie en salles d' #OuvrirLaVoix. Après 4 ans de larmes, de sueur et de sang, une obtention de visa d'exploitation encore inconcevable l'an dernier et la création d'une boite de production/distribution : Bras de Fer. Nous y voilà, enfin presque, il faut tenir jusqu'au 11 octobre. Ouvrir La Voix sort bel et bien en salles en France!

AMANDINE GAY
Réalisatrice, Auteure, Chercheure
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Aujourd'hui j'ai pris la route et je ne reposerai pas mes bagages avant plusieurs mois : L'AVVENTURA !!!

Et oui, je vous écris depuis Berlin et dans ma configuration préférée: la nuit, dans le lobby d'un hôtel. Mes activités professionnelles me forcent à me lever tôt et donc à avoir déserté la nuit qui est pourtant mon amante préférée. Il est minuit et si je suis en retard pour débuter ma chronique du jour, je suis en revanche parfaitement à l'heure en ce qui concerne mon horaire d'inspiration ;)

Après une journée de la panique hier, l'ascenseur émotionnel est reparti en trombe dans l'autre sens aujourd'hui!

1) L'écriture de mon intervention de samedi s'est drastiquement allégée car nous passons en format table ronde et je dois uniquement préparer deux réponses de 5 minutes à des questions qui me sont données à l'avance. Je vais donc non seulement avoir le privilège de rencontrer et écouter Kimberlé Crenshaw (une de mes idoles, n'ayons pas peur des mots), mais je vais en plus pouvoir intervenir de la façon que je préfère : l'improvisation dirigée. Je suis en mesure de faire des interventions académiques mais c'est nettement moins excitant qu'une discussion où tu peux laisser ton cerveau courir, tout en devant respecter la contrainte de temps. Regardez moi ce programme et dites-moi si vous n'aimeriez pas, vous aussi, être à Berlin ce week-end.

Programme_CIJ Inaugural Conference

2) Le St-Graal, j'ai nommé le visa d'exploitation est enfin arrivé à la maison et je dois avouer qu'après 4 ans de hauts et de bas, ce morceau de papier constitue la preuve tangible de ce pourquoi j'ai tant travaillé. C'est bon parfois d'avoir un objet, même si c'est juste un papier, qui symbolise les rares bras de fer avec l'institution qu'on a remporté. Maintenant, je pourrai me dire, j'ai fais ça. J'ai mené un film de mon esprit aux écrans de cinéma. Et la sortie nationale en France n'est que le début, la Suisse, la Belgique et le Canada suivront sous peu. Et l'Angleterre et l' Allemagne auront aussi leurs tournées de projections-débats à défaut de sortie nationale. Quoiqu'il arrive, c'est un accomplissement qu'on ne m'enlèvera pas. Je suis fière et ma joie n'a d'égale que ma fatigue, c'est vous dire qu'elle est immense.

LE Visa d'exploitation

 3) Notre maison se transforme en base d'opération avec l'arrivée de la bâche de 2x3m qu'on a faite réalisée pour un événement dont je vous parlerai bientôt et qui ENVOIE LE BOIS (la bâche, mais l'événement aussi vous me direz!):

Maison/Base Opérationnelle

Et les cartons d'affiches et affichettes qui s'empilent dans le salon sont autant d'autres preuves tangibles que oui, nous y sommes, la sortie approche!!! Des petites filles noires passeront bientôt devant des cinémas où ce grand et beau visage les regardera et leur donnera, je l'espère, envie de marcher elles aussi la tête haute.

Affichettes dans leur carton

(Not so) Fun Fact: on vient de réaliser que pour envoyer les grandes affiches, il faut les plier, c'est long, c'est chiant, ça fait mal aux genoux et du coup, Enrico qui est assigné à cette charmante tâche se demande comment ça se passe pour les films qui sortent dans 200 salles. Parce que 20 salles, c'est déjà l'angoisse... À vous qui pliez les affiches et à qui personne ne pense jamais, nous envoyons plein d'amour et de compassion.

4) Le fait de découvrir quotidiennement de nouveaux éléments et "petites choses à faire" quand tu sors un film en salles pour la première fois est parfois flippant. Oh, cette conversation avec un exploitant qui lorsque je lui demande s'il est intéressé pour prendre le film en sortie national me répond: "je ne vous vois pas sur les sites dédiés". Moi : "c'est-à-dire?". Lui: "ben, Allociné, Comme Au Cinéma...". Moi -pire improvisatrice de mensonges de tous les temps-: "Ah, oui, on a pas eu le temps encore mais on va s'inscrire". Je raccroche et je dis à Enrico "Merde! Faut s'inscrire sur Allociné et tous les sites du même genre! Comment on fait?" et nous voilà partis pour une demi-heure de recherches, histoire de pas re-avoir l'air fraichement tombée du nid au prochain appel (même si c'est le cas, en vrai). Mais au-delà des sueurs froides et autres moments de solitude, c'est aussi incroyable d'avoir pris part, de l'intérieur à toutes les étapes. Quand nous travaillerons dans des conditions professionnelles, c'est-à-dire que nous ne serons plus obligés de TOUT faire nous-mêmes, on saura exactement ce qu'on peut demander, qui fait bien son taf ou non. On avait pas assez d'argent pour engager un.e attaché.e de presse mais vu le boulot que je viens d'abattre, si on engage quelqu'un.e un jour, cette personne ne pourra pas blaguer!

 5) Après des semaines/mois de lobbying, la "bataille de Lyon" vient ENFIN de trouver un dénouement heureux puisque le cinéma Le Zola a accepté de sortir le film en 1ère semaine !!! Et en super bonus, il y aura 2 projections événementielles supplémentaires le 25 octobre au Cinéma-Opéra de Lyon et au Cinéma Les Alizés de Bron.

Étant donné que la ville qui m'a vue naître, brille toujours par son racisme décomplexé (voir le scandale du jour et la pétition à signer contre le bar révisionniste "Première Plantation". Oui oui, ils ont osé, de fiers membres de la #TeamNésAvantLaHonte comme on en fait à la pelle de par chez moi). Je pense donc que la programmation de mon film ne fera pas de mal par où ça passe.

6) L'événement en lien avec la bâche s'est aussi confirmé aujourd'hui. Comme il me manque encore des détails techniques, je vous en parlerai un autre jour. Mais je suis complètement surexcitée!!!

7) J'ai soupé chez Cocolo Ramen et c'est toujours aussi bon que peu cher, si vous passez par Berlin et que vous aimez les ramen, c'est LE bon plan!

Voilà, il est 1h34, aujourd'hui c'était vraiment une belle journée et j'ai vraiment pas envie de coucher mais vu que je me lève dans 6h, va falloir arrêter de déconner.

À demain pour de nouvelles aventures.

#BisousCoeursCalins

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La commission d’enquête parlementaire ménage Bernard Arnault…
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Journal — Médias
… après avoir tenu café du commerce avec Vincent Bolloré
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal — Justice
Au procès d’Éric Zemmour, la politique de la chaise vide 
Jugé jeudi pour avoir dit que Philippe Pétain avait « sauvé les Juifs français », Éric Zemmour n’est pas venu à son procès en appel. Faute d’avoir obtenu un renvoi après la présidentielle, son avocat a quitté la salle. Le parquet a requis 10 000 euros d’amende contre le candidat d’extrême droite.
par Camille Polloni
Journal
La réplique implacable de Laurent Joly aux « falsifications » sur Vichy
En amont du procès en appel ce jeudi du candidat d’extrême droite pour contestation de crime contre l’humanité, l’historien Laurent Joly a publié un livre dévastateur. Il pointe ses mensonges sur le régime de Vichy, et analyse les raisons politiques de cette banalisation des crimes de l’époque.
par Fabien Escalona

La sélection du Club

Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber
Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie