ambrino H B
Abonné·e de Mediapart

152 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 nov. 2010

MON COMMENTAIRE DEPUBLIE A LA DEMANDE DE L' AVOCAT D 'ELISABETH GUIGOU, GERARD MENAYAS CITE POURTANT PASQUA BALLADUR GUIGOU

ambrino H B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

Je viens de recevoir un nouvel avis de dépublication, cette fois ci il ne s'agit pas de l'avocat d'Hervé Gattegno alors que j'ai fais un rappel, d'une affaire d'articles de complaisances au sein du journal le Point (LIEN), en rappelant la teneur des écoutes téléphoniques de l'époque.

Cette fois-ci c'est l'avocat d'Elisabeth Guigou qui a demandé la publication d'un COMMENTAIRE, soi -disant diffamatoire. que j'avais écris sous un billet intitulé : Pourquoi le silence des socialistes ? (LIEN)

J'ai écris avoir lu le nom d'Elisabeth Guigou, dans un article parlant de l'affaire Karachi.(LIEN)

Cette information est parue dans la presse en avril 2010, Elisabeth Guigou, n'a pas envoyé d'assignation pour diffamation à l'ex Directeur de la construction de la direction navales, Gerard Menayas, qui affirme qu'elle a bénéficié de commission dans l'affaire des Frégates. Ni aux deux juges qui ont saisi par hasard le cachier secret qui mouille toute la classe politique.(LIEN)(LIEN)

Alors qu'il est bien plus grave d'affirmer devant un juge, comme l'a fais Gerard Menayas, qu'elle a perçu de l'argent avec Balladur, sur l'argent des frégates, qu'un commentaire d'un internaute qui se souvient avoir lu le nom de cité Guigou dans ces affaires de rétrocommissions !

-Le 17 novembre 2010, un article intitulé "Un témoin-clé de la DCN cite Sarkozy et ouvre la piste Clearstream" est paru sur Mediapart, s'appuyant sur les révélations de Gerard Menayas. (LIEN)

L'article n'a pas abordé un angle révélant les noms des politiques mises en causes, tant à droite qu'à gauche.

-Le Canard enchaîné du 24 novembre 2010, a consacré un article sur l'affaire Karachi, en parlant du carnet de Gerard Menayas,et des notes de la DST, sans donner les noms cités dans ce carnet.

Et je rappelé aussi dans mon COMMENTAIRE "diffamatoire", que les affaires Elf et suivantes ont bénéficié à certaines éminences de la gauche caviar du Ps, une grande mafia, qui roulait avec les pasquiens et des Balladuriens, pour détrousser l'Afrique.

Cette affaire d'Etat, qui a été réduite à une paire de Weston, et une courtisane obligée de rendre l'argent qu'elle avait perçu, pour "ses bons et loyaux services".(LIEN)(LIEN)

La liste des autres protagonistes de tous les partis politiques, qui ont trempé dans cette affaire, et leurs comptes suisses n'ont jamais été retrouvés...

"A l'époque , Dominique STRAUSS-KAHN aurait de nouveau été mis en examen, cette fois dans le cadre de l'affaire Elf, pour avoir fait rémunérer sa secrétaire par une filiale suisse d'ELF AQUITAINE, à l'époque où il dirigeait le "Cercle de l'Industrie", en 1993".(LIEN)(LIEN)

Les juges vont-ils retrouver les traces de coffres, et de leurs propriétaires en enquêtant sur l'affaire des frégates de Taiwan et de l'affaire Karachi ?

1981-1995-1997-2010 "les mêmes têtes d'affiches" issus de cette mouvance mitterrandiste, sont propriétaires du Ps, ils ont toujours les clefs du pouvoir, et font "leurs petits calculs "entre amis .

Je vous recommande de recommander mon billet ;-)

p L'article est en ligne : (LIEN)

le carnet qui mouille toute la classe politique.

Elisabeth Guigou enverra t-elle une assignation pour diffamation à Gerard Menayas ?

"L'ex Directeur de la construction de la direction navales, Gerard Menayas cite dans l'affaire Karachi et l'affaire des Frégates : Pasqua, Balladur Guigou."

Commissions de la DCN : un nouveau témoin accuse plusieurs politiques (LIEN)

"Balladur, Pasqua, Guigou cités

Des politiques sont cités dans le cahier saisi par deux juges du pôle financier, Françoise Desset et Jean-Christophe Hullin, qui enquêtaient sur une affaire mineure de barbouzes au sein de la DCN, selon l'hebdomadaire.

"L'un des principaux bénéficiaires des 5 millions de francs [affaire frégates, ndlr] serait Edouard Balladur. L'autre, Elisabeth Guigou, grâce à un système élaboré des prêts adossés.", est-il écrit. Charles Pasqua est également évoqué dans le document."

Les ramifications suisses de l’affaire Karachi (LIEN)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
L’IVG dans la Constitution française : le revirement de la majorité
Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.
par Pauline Graulle
Journal — Écologie
L’industrie de la pêche est accusée d’avoir fraudé les aides Covid de l’Europe
Alors que s’ouvre le 27 juin la Conférence des Nations unies sur les océans, Mediapart révèle avec l’ONG Bloom comment les industriels de la mer ont fait main basse sur les indemnités destinées aux pêcheurs immobilisés durant la pandémie. Des centaines de navires, aux pratiques de pêche les plus destructrices pour les écosystèmes marins, auraient fraudé près de 6 millions d’euros de subventions publiques.
par Mickaël Correia
Journal
Le RN et l’Algérie : le mythe colonial au mépris de l’histoire
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire de Perpignan, Louis Aliot (RN), met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à «l’œuvre coloniale».
par Lucie Delaporte
Journal — Fil d'actualités
L’Ukraine demande plus d’armes et de sanctions contre Moscou après des frappes sur Kiev
Le gouvernement ukrainien a réclamé dimanche plus d’armes et de sanctions contre Moscou aux pays du G7, réunis en sommet en Bavière (Allemagne), à la suite de nouvelles frappes russes survenues à l’aube sur un quartier proche du centre de Kiev.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison
Billet de blog
Pacification en Algérie
Témoignage d'un militaire engagé en Algérie ayant participé à la pacification engagée par le gouvernement et ayant rapatrié les Harkis de la D.B.F.M en 1962
par Paul BERNARDIN
Billet de blog
Macron s’est adressé aux rapatriés d’Algérie en éludant les crimes de l’OAS
Le 26 janvier, le président s’est adressé à des « représentants des pieds-noirs » pour « continuer de cheminer sur la voie de l’apaisement des mémoires blessées de la guerre d’Algérie ». Les souffrances des Européens qui quittèrent l’Algérie en 1962 ne sauraient être contestées. Mais certains propos laissent perplexes et ont suscité les réactions des défenseurs de la mémoire des victimes de l’OAS.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
France-Algérie : une autre commémoration est-elle possible ?
L’Algérie hante la France, tel un spectre chiffonné, sûrement autant que les Français obsèdent les Algériens. Malgré le travail déjà fait, il y a tant de vérités enfouies, tant de paroles non entendues qui font défaut et empêche de construire un récit collectif. Et surtout tant de rendez-vous à ne plus manquer. Pour participer à cette libération de la mémoire et de nos imaginaires, le Club vous propose un travail collectif pour honorer cette 60e année de paix.
par Le Club Mediapart