Gabon : Mise en garde du gouvernement contre toute tentative de troubles lors des funérailles de Rogombé et de Mba Obame

 

mapangou

Ministre de l'Intérieur de la Sécurité Publique de l'Immigration et de la Décentralisation

Le ministre gabonais de l’Intérieur, Guy Bertrand Mapangou, a mis en garde contre toute tentative de troubles, lors de funérailles de Rose Francine Rogombé, ancienne présidente de la République par intérim, et d’André Mba Obame, secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN-opposition), dans un communiqué publié lundi 20 avril 2015,  à Libreville.

 

COMMUNIQUÉ MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR

Dans la perspective de l’arrivée des dépouilles de Madame Rose Francine ROGOMBE, ancienne Présidente de la République par intérim et ancienne Présidente du Sénat, et de Monsieur André MBA OBAME, ancien Membre du Gouvernement, le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de l’Immigration et de la Décentralisation invite les populations à garder leur calme tout au long des cérémonies relatives aux obsèques des illustres disparus, par respect de leur mémoire et du deuil des familles affligées.

Aussi, le Ministre de l’Intérieur prévient-il toute personne qui serait tentée de profiter de ces événements douloureux pour semer des troubles ou exercer des violences sur des personnes physiques et des biens que, conformément aux lois et règlements en vigueur dans notre pays, des dispositions seront prises pour le maintien de l’ordre et, le cas échéant, pour identifier et poursuivre les auteurs des actes répréhensibles.

Le Ministre de l’Intérieur rappelle donc à tous et à chacun la nécessité du respect de l’ordre public et que force doit rester à la loi.

Fait à Libreville, le 20 avril 2015.

Le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique,
de l’Immigration et de la Décentralisation
Guy Bertrand MAPANGOU

 

Transcription : Anne Marie DWORACZEK-BENDOME

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.