Gabon/Pauvreté : Mounana sans la mine, 18 après

GABON-VILLE DE MOUNANA AU SUD-EST DU GABON GABON-VILLE DE MOUNANA AU SUD-EST DU GABON
COMUF, une filiale d'AREVA qui exploitait la mine d'uranium de Mounana au sud-est du Gabon de 1960 à 1999,  a mis un terme à ses activités  il y a 18 ans. Depuis, cette belle bourgade qui faisait la fierté ses populations et de tout le pays tout entier n’est plus que l’ombre d’elle-même. La précarité et la pauvreté sont présentes partout. On se demande ce que les dirigeants nationaux et locaux ont apportés à cette ville depuis ce désastre ? – La réponse au vue des images, on s'hasarderais à répondre sans trop de risque  : "Rien !"  

18 après, on attend toujours de voir la réalisations des projets industriels et autres qui devaient remplacer les activités minières.

Gabon/Pauvreté : Mounana sans la mine, 18 après © anne marie dworaczek-bendome


Anne Marie DWORACZEK-BENDOME
23 décembre 2018

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.