amin trouvé baghdouche
MILITANT ACTEUR HUMANITAIRE
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 mai 2020

LETTRE OUVERTE AU CITOYEN VINCENT LINDON

Lettre ouverte à un acteur citoyen courageux et humble.

amin trouvé baghdouche
MILITANT ACTEUR HUMANITAIRE
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Merci citoyen Vincent Lindon

Je fais parti des personnes qui ont grandement apprécié votre intervention.

Pour qui a l’oreille attentive aux événements politiques, votre positionnement citoyen ne peut pas laisser indifférent.

Je fus autant bouleversé il y a quelques années passées, lorsque vous dénonciez les arrestations aux sorties des écoles de parents d’élèves sans papier en les nommant pour ce qu’elles étaient : des rafles. Vous insistiez alors « je suis juif et je considère qu’il s’agit de rafle ! ». Cette colère avait touché au plus profond de son être ce fils de Gitan par ma mère dont la grand-mère fut déportée sous le régime vichyste et d’Algérien musulman par mon père tué par la France coloniale en octobre 1961. C’est aussi cela qu'est l’histoire de France. C’est aussi la parole, la pensée, l’émotion de cette France qui doit être entendue et dont humblement vous vous êtes fait l'écho parfois.

Un grand nombre de films dans lesquels vous avez interprété des rôles sociaux d’actualité font résonance à votre intervention sur médiapart : « La loi du marché », « En guerre », « Journal d’une femme de chambre » ou « La crise ». Certes je n’ai jamais confondu les rôles d’un.e acteur.trice avec la personne qui tenait le rôle, mais depuis votre intervention sur les rafles mon œil de spectateur ne pouvait s’empêcher de vous savoir sincère dans ces rôles sociaux tout précisément.

Un film particulièrement m’a directement impacté. Vos interventions lors de la promotion du film sur les médias m’ont aussi inspiré. Permettez-moi de vous expliquer en deux mots.

Il s’avère que depuis de nombreuses années je me suis engagé sur le terrain humanitaire. En particulier sur des zones d’urgence/conflit à l’international. Je connais donc les situations qui génèrent la désespérance humaine conduisant au désespoir. Désespérance pouvant conduire au pire comme au rebond. L’immigration est une forme d’un possible rebond pour certain.e.s. De l’Afghanistan, au Kosovo en passant par la Syrie ou le Libéria j’ai été témoin… témoin des conséquences de ce système qui conduit au désespoir de populations.  

Puis par le « hasard » (j’ai pour habitude de dire « hasard nécessaire et nécessité hasardeuse… »), alors que j’étais opérationnel à la cellule urgence de l’ONG Médecins du Monde, de retour d’une mission en RCA, je fus conduit à partir en mission d’urgence en France… Mais pas de n’importe quelle France. Celle des dits "migrants" (je préfère parler de "voyageurs"). En effet j’ai passé 2 années sur le terrain à gérer la crise humanitaire de Calais et Grande Synthe en les Haut de France avant et durant le démantèlement des camps.

J’ai donc croisé tous ces français militant.e.s solidaires prenant les risques que vous avez superbement interprété dans Welcome. J’ai rencontré ces "voyageurs" que j’avais pour certains, peut-être croisé lors qu’ils étaient encore enfant dans leur pays d’origine soit en guerre, soit tenus par des chefs de guerre mafieux... alors que j’y étais en mission.

C’est donc avec un plaisir non feint que j’ai écouté avec beaucoup d’attention votre intervention politique. Je me suis alors dit « la France de l’affiche rouge, celle de Victor Hugo ou de Zola... en un mot celle de la Résistance n’est pas morte ! »

Je profite de ce moment pour remercier médiapart de son courage de ne pas plié sous le joug de la pensée des dominants de cet ordre établi avec en particulier un grand coup de chapeau à son fondateur monsieur Edwy Plenel.

Amin-Alain Trouvé Baghdouche

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal
IVG : le grand bond en arrière des États-Unis
La Cour suprême états-unienne, à majorité conservatrice, a abrogé vendredi l’arrêt « Roe v. Wade » par six voix pour et trois contre. Il y a près de 50 ans, il avait fait de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. Cette décision n’est pas le fruit du hasard. Le mouvement anti-IVG tente depuis plusieurs décennies de verrouiller le système judiciaire en faisant nommer des juges conservateurs à des postes clefs, notamment à la Cour Suprême.
par Patricia Neves
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
« Promising Young Woman », une autre façon de montrer les violences sexuelles
Sorti en France en 2020, le film « Promising Young Woman » de la réalisatrice Emerald Fennell nous offre une autre façon de montrer les violences sexuelles au cinéma, leurs conséquences et les réponses de notre société. Avec une approche par le female gaze, la réalisatrice démonte un par un les mythes de la culture du viol. Un travail nécessaire.
par La Fille Renne
Billet de blog
Le consentement (ré)expliqué à la Justice
Il y a quelques jours, un non-lieu a été prononcé sur les accusations de viol en réunion portées par une étudiante suédoise sur 6 pompiers. Cette décision résulte d’une méconnaissance (ou de l’ignorance volontaire) de ce que dit la loi et de ce qu’est un viol.
par PEPS Marseille
Billet de blog
« Lutter contre la culture du viol » Lettre à la Première ministre
Je suis bouleversée suite aux actualités concernant votre ministre accusé de viols et de l'inaction le concernant. Je suis moi-même une des 97 000 victimes de viol de l’année 2021. Je suis aussi et surtout une des 99 % de victimes dont l’agresseur restera impuni. Seule la justice a les clés pour décider ou non de sa culpabilité… Pourtant, vous ne pouvez pas faire comme si de rien n’était.
par jesuisunedes99pourcent
Billet de blog
Lettre ouverte d’étudiantes d’AgroParisTech
Ces étudiantes engagées dans la protection contre les violences sexuelles et sexistes dans leur école, réagissent à “Violences sexuelles : une enquête interne recense 17 cas de viol à AgroParisTech” publié par Le Monde, ainsi qu’aux articles écrits sur le même sujet à propos de Polytechnique et de CentraleSupélec.
par Etudiantes d'AgroParisTech