LEA SALAME CATHOLIQUE DES RICHES

Renversons la table et chassons Macron du temple.

1%-peuple-classe99% © PR&CD 1%-peuple-classe99% © PR&CD
LEA SALAME CATHOLIQUE DES RICHES

Renversons la table et chassons Macron du temple.

http://amitie-entre-les-peuples.org/Renversons-la-table-et-chassons-Macron-du-temple

Ce mois de décembre 2019, les chrétiens et chrétiennes de gauche ont voulu « chasser du temple » de l’Elysée « le marchand » et le banquier provocateur (décorateur du PDG de BlacRock fond de pension - gros mépris du peuple-classe) qui s’y est installé (momentanément). Ils et elles veulent, comme Jésus jadis (si j'en crois certains textes), « renverser la table », et l’ordre injuste de la haute finance. Ils et elles continuerons en janvier 2020, sous gilet jaune ou sous banderole syndicale. Dussent-ils en souffrir pour cela.

Pour les autres, il en va différemment : "Quand le sage montre la richesse du 1% , les marchands du temple regardent les économies de la classe moyenne" !

- Changement d'époque

Les "marchands du temple" ce sont de nos jours certains « porte-voix des puissants » chez BFM-business (son nom m’échappe - cf Laurent MAUDUIT défendant sa consoeur Monique ORANGE in tweet de Mediapart à propos du PDG de BlacRock recevant la légion d'honneur ) ou des catholiques un brin réactionnaires, comme Léa Salamé (qui parle tout récemment de sa foi catholique dans une revue catho), qui soutiennent le temple de la haute finance et la financiarisation des retraites .

Regardant les « privilégiés » statutaires (niveau classe moyenne), celles et ceux juste au-dessus du salaire net médian (soit 1700 euros net par mois), disposant de 1800 à 2800 euros, (et sans patrimoine immobilier pour beaucoup), mais sans voir jamais le 1% d’en-haut, comme Macron, ils et elles défendent honteusement et lâchement le principe de ruissellement par charité (dit « trickledown effect) » soit, selon Bernard Maris, le principe de la bourgeoisie et de l'économie prédatrice : « Je me sers d’abord, puis je sers les autres, la part du pauvre ». La charité à la place de l'Etat social.

Ne faut-il pas, renverser la table, comme le dit Jésus, chère Léa Salamé, qui aurait fait (d'après le media) les yeux doux au RN, (paix à ton âme) et chasser les marchands du temple du profit capitaliste ! Ni Macron, ni Le Pen !Pas de chantage !

Ni droite, ni Extrême-droite, une gauche 100% à gauche et écologiste pour le peuple-classe de France !

 C’est que nous ne sommes plus au temps de Jésus, (que l’on accepte ou non son existence). Nous sommes passés de la simple économie marchande de jadis à une économie capitaliste d’abord puis à une économie capitaliste mondialisée et financiarisée, celle qui, hier comme aujourd’hui, exploite durement les humains au travail pour satisfaire d’abord le profit, ce veau d’or, ce fétiche des temps moderne. La financiarisation des retraites est un nouveau satan, un mal à refuser.

Il nous faut, tous et toutes (croyant.e.s ou non), « renverser la table » et « chasser le grand marchand du temple ».

- Allons plus loin !

Ils et elles refusent désormais les privatisations car elles ont pour but de chasser l’intérêt général afin de mettre en avant la recherche du profit d’abord. Les nationalisations ne sont pas, en soi, le bien mais les privatisations sont surement le mal. Economie du mal ! Contruire le bien est difficile, très difficile mais détruire ce qui était foncièrement ambiguë et contestable, car relevant de « l’économie mixte » (De Man suivi par F Mitterand) pour remettre en selle un capitalisme du XIX siècle c’est la régression, le mal. C’est nettement participer d’un contre-mouvement réactionnaire. Ce que nombre de catholiques ne veulent pas faire !

Christian DELARUE

Eloigné de toutes les religions d'oppression du peuple-classe aux fins de défense du 1%, des riches !

note : Léa SALAME et vidéo avec Thomas PIKETTY

Thomas Piketty dénonce "l'arnaque" de la réforme des retraites :"Je serai dans la rue le 5 décembre" - YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=Tk0iiVtGFgE

note : Le sommet du mépris du peuple-classe : Le PDG de Black Rock France nommé officier de la Légion d'Honneur... Une musulmane portant un signe ostensible de religion (voile) dans une enceinte officielle de la République ne pourra plus passer pour provocatrice ! Avec ce régime et cette médaille c'est un non-évènement, une anecdote . En matière de provocation on change de niveau !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.