Moins d’économie capitaliste, plus d’économie de service public et d’ESS

Moins d’économie capitaliste, plus d’économie de service public et d’ESS

Moins d’économie capitaliste, plus d’économie de service public et d’ESS
 
par Christian DELARUE (du CA de Convergence de Défense et Promotion des Services Publics)

pour la "Converg SP" (en abrégé) en post-pandémie (fin mars-début avril 2020).

XX

En cette fin mars 2020, la « sortie de crise », si l’on peut dire ainsi, offre des positions contradictoires entre la classe dominante acquise au capitalisme néolibéral qui sévit depuis 40 ans (cf la thatchérisation du monde - 1) et les classes populaires qui souhaitent arrêter la dérive mortifère.

Cette orientation « Moins d’économie capitaliste, plus d’économie de service public et d’ESS » va dans le sens de la justice sociale plus favorable au peuple-classe (99%) qu’au 1% d’en-haut (classe dominante bicéphale). Tout comme, à propos de redistribution et notamment de fiscalité, le « Moins pour en-haut et plus pour en-bas ! » des Gilets jaunes. Ou, autre revendication forte : « Pas de travaillisme à plus de 35 H, allons vers une nouvelle RTT à 32 ou 30 heures hebdomadaires, sans perte de salaire pour les 99% d’en-bas ». Contre des orientations nuisibles des dominants proposons du positif à l’immense majorité de la population !

http://amitie-entre-les-peuples.org/Moins-d-economie-capitaliste-plus-d-economie-de-service-public-et-d-ESS?

JPEG - 80.3 ko

-ecoK+ecoSP

1) La thatchérisation du monde et l’extrême-droite économique : un trajet vers la ploutocratisation du monde. http://amitie-entre-les-peuples.org/La-thatcherisation-du-monde-et-l-extreme-droite-economique

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.