le bien

Dans les temps anciens,un vieux monsieur a laissé un adage."le bien n'est jamais rétribué".

ce monsieur a toujours fait du bien pour ses voisins ,il était connu et reconnu comme faiseur de bien pour ses contemporains.

Mais un jour ,tous les actes de bien faisance lui semblaient caduc,il a perdu toute croyance et foie dans ses actes.Alors ,il a souhaité ne plus voir personne et se retirer sur la colline d'en face rester seul,sans aucun lien avec personne.

Il avait un petit terrain de garrigue avec un  olivier,cet olivier était connu de tout le village ou il résidait,toute personne qui se disait fatiguait de son quotidien "que toutes les croyances nous préserves de ce drame"se munissait d'une corde et prenait la direction de l'olivier.

beaucoup de monde avait pris ce chemin vers l'olivier par conséquent il était connu de tous.

un jour le vieux propriétaire faiseur de bien,s'est rendu au village qu'il avait quitté pour assisté a l'assemble du village qu'il avait déserté depuis très longtemps.

les villageois se demandaient qui était ce Monsieur et les plus vieux du village  restaient stupéfait devant ce retour.c'est lui ,non, si, c'est lui.

Alors le vieux prend la parole et il dit:cher villageois vous connaissez tous mon olivier ,je vous informe que le même jour de la semaine prochaine mon olivier n'existera plus ,j'invite donc toute personne qui a envie d'en finir de prendre ses dispositions.

Mohya - 17 Lxir ur nettughal © medgha Sirius

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.