"Quelle journée ... C'est la Chine"

Nous avons décidé d'aller visiter un centre d'art contemporain à l'extérieur de Pékin.
Plusieurs erreurs consécutives ... résultat nous avons tourné pendant plus d'1 heure embarqués sur des rocades ou des autoroutes dans le mauvais sens ...
Finalement Lao Tang décide de sortir de l'autoroute. Il y a un péage. Il se renseigne ... j'entends la dame lui expliquer que par là ce sera encore plus long et fastidieux et qu'il vaudrait mieux faire demi tour ... Je rêve, tout est normal, le flic à côté qui a assisté à toute la conversation n'intervient pas...
Lao Tang fait alors marche arrière ... puis demi tour sur la voie de sortie ... je hurle en chinois lui interdisant formellement ce demi tour. "Mais il n'y a pas le choix, on s'est trompé !!" Rien à faire il se retrouve face aux voitures ... je hurle à nouveau et il se décide à se remettre dans le bon sens.
Andéol lui accorde alors une marche arrière sur la bande d'arrêt d'urgence .. "Doucement, encore un peu ... et pour rejoindre le trafic il faut accélérer ..." Je tente de rester calme et serre les fesses ... SURRÉALISTE
D'autant plus que le même scénario s'est produit le week-end précédent alors que Lao Tang m'emmenait à l'aéroport (le nouvel aéroport). Les voies d'accès sont compliquées certes, il pleuvait des trombes d'eau et l'on n'y voyait rien.
Là encore il tâtonne, il faisait nuit ... j'étais tendue ... et voilà qu'à nouveau il loupe la sortie ... il s'arrête alors net sur l'autoroute, je hurle une fois encore cherchant mes mots en chinois pour être convaincante.. Il me regarde et ne voit pas pourquoi je me mets dans cet état ... "ok" me dit -il " Je vais aller voir le panneau" ... Il pose alors la main sur la poignée de la porte près à sortir sur l'autoroute sous la pluie battante pour aller lire le panneau dépassé de 100m. Je hurle à nouveau et lui INTERDIS de sortir ... bon alors marche arrière avec les phares des voitures qui arrivent à toutes pompes .... ça me rend juste complètement hystérique !!!!!!!
Andéol a tenté de me calmer ... on ne voit pas tant d'accidents que l'on pourrait imaginer
Cet après-midi, nous ne sommes jamais arrivés à destination, nous avons trouvé un restaurant pour y déjeuner vers 14h30 et avons mis plus d'1 heure pour rentrer car aujourd'hui dimanche 28 septembre est un jour travaillé pour rattraper les jours fériés de la semaine de la fête nationale du 1er octobre... après 17h, la circulation alternées étant belle et bien finie, le trafic est infernal!
Bon dimanche !!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.