Appel à la démocratie - Texte adopté Commission économie politique de Nuit Debout

Cet appel a été élaboré par la commission économie politique de Nuit Debout, qui rassemble 50 à 100 personnes dans ses réunions tous les soirs sur la place de la République. Il a été discuté et amendé pendant deux heures et adopté à l’unanimité hier soir à 20 h. Il a été adopté par l’Assemblée Générale de Nuit Debout, délocalisée du 12 mai devant l’Assemblée Nationale.

Appel à la démocratie - Texte amendé et adopté par la commission économie politique le 11 mai 2016

Nous y voila. Le gouvernement a décidé d'avoir recours a l'article 49-3 de la constitution. Coincé entre sa volonté de briser le code du travail, pour la reforme duquel il n'a pas été élu, et le peuple qui se lève pour défendre ses droits.

Cette décision constitue une insulte à la représentation nationale très imparfaite que constitue l’Assemblée.  Plus grave, c'est une insulte adressée à la volonté du peuple qui refuse majoritairement ce projet, et dont une partie occupe la rue et exprime ce rejet.

Nous ne pouvons plus accepter cette mise à l'écart de la population dans la politique, nous ne pouvons plus accepter l'accaparement de la politique par une oligarchie, nous n'acceptons plus le fonctionnement de cette pseudo démocratie représentative qui n'est ni plus ni moins qu'une aristocratie électorale.

Nous demandons donc solennellement un référendum décisionnaire sur ce projet de loi et nous appelons à un processus de réécriture de la constitution permettant d'instaurer une réelle démocratie en France.

Place de la République, Paris, le 11 mai 2016

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.