DECHEANCE DE LA NATIONALITE : UNE PUANTEUR !

DECHEANCE DE LA NATIONALITE : UNE PUANTEUR !

DECHEANCE   DE  LA NATIONALITE :   UNE PUANTEUR   !

Le contexte :

Selon un projet de loi, les Français, même nés en France, qui auraient une double nationalité et qui se rendraient coupables d'actes terroristes, devraient être déchus de la nationalité française.

Un peu (un tout petit peu) de droit :

CONSTITUTION DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE, Article Premier :

"La France est une république indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalite devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. [...] "

Commentaire :

 C'est pourtant clair : "L'EGALITE DEVANT LA LOI DE TOUS LES CITOYENS...", ce qui signifie que cette loi, qui veut déchoir de la nationalité française les uns et pas les autres, POUR LES MEMES FAITS, est purement et simplement ANTICONSTITUTIONNELLE. Pas besoin d'aller chercher plus loin. Ils pourront se réunir en congrès s'ils le veulent pour voter cette puanteur, ce sera anticonstitutionnel. Point barre.  Les mots ont-ils un sens, oui ou merde ?

Qu'à cela ne tienne, on n'a qu'à modifier la Constitution, dit sans rire François Hollande. Mais quand un président de la République en arrive à dire cela, il faut sérieusement mettre en doute son état de santé mentale, car :

1. En effet, cela signifie qu'il oublie que la Constitution sert justement de garde-fou (c'est le cas de le dire !) pour empêcher ce genre d'abus de pouvoir.

2. François Hollande, Chef de l'exécutif, endosse pourtant le costume du législateur et contrevient ainsi au principe de la séparation des pouvoirs, faute de laquelle on n'est plus en démocratie.

3. On ne tripote pas la Constitution toutes les cinq minutes pour se donner l'impression d'exister. Est-ce qu'on change les murs porteurs d'une habitation ?  A ce jeu mortel, la République risque de s'effondrer.

 Et pourquoi ne rétablissent-ils pas l'étoile jaune, pendant qu'ils y sont ? On en prend tout droit le chemin.

La dictature, ça pue !  L'exécutif pue !  Cette loi pue !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.