COMPLOTISME - CONSPIRATIONNISME. LETTRE OUVERTE A M. ALAIN DUHAMEL

COMPLOTISME - CONSPIRATIONNISME. LETTRE OUVERTE A M. ALAIN DUHAMEL

Les Mathes, 16 mars 2017.

A l'attention de M. Alain Duhamel, journaliste non objectif ne respectant pas la Charte de Munich, en particulier, parmi les 10 devoirs du journaliste, les paragraphes 1, 6, 8 et 9.

Monsieur,

Mardi 14 mars 2017, commentant sur LCI la candidature de M. François Asselineau à la présidence de la République française, et répondant aux questions de Mme Audrey Crespo-Mara, vous vous êtes permis d'affirmer que M. Asselineau est un "complotiste et conspirationniste", et vous avez ajouté que vous êtes "effaré" par le fait qu'il veuille faire sortir la France de l'UE et de l'euro.

Vous avez en outre déclaré "totalement ridicule" la théorie selon laquelle l'Union Européenne est une construction voulue par la CIA.

Examinons tout d'abord la forme de vos allégations :

  1. Que ces trois points constituent votre opinion, quelle qu'en soit l'adéquation avec la réalité, c'est évidemment parfaitement votre droit.
  2. En revanche, si vous voulez les accréditer sur une chaine de télévision, il vous en incombe la charge de la preuve. Car ce qui est affirmé sans preuve peut être réfuté sans preuve. Sinon, Monsieur Duhamel, vous n'êtes plus en train de faire du journalisme, mais de la propagande, tel un curé affirmant à ses ouailles que Dieu existe. Vous sortez ipso facto de la laïcité prévue à l'article premier de la Constitution de notre république,  quel que soit l'objet de votre prêche, qu'il parle de Dieu (le curé en soutane) ou de complotisme (le curé en costard-cravate que vous êtes). Je vous suggère à ce titre la lecture de l'excellent ouvrage de M. Pierre Dharéville : "La laïcité n'est pas ce que vous croyez".
  3. Les mots "complotiste" et "conspirationniste" traînent actuellement à peu près partout sur internet et les réseaux sociaux sans qu'existe une définition claire de ce dont il s'agit. Et vous ne précisez pas non plus dans votre réponse à Mme Crespo-Mara ce que vous entendez par ces deux mots. Je ne les définirai pas à votre place. Pour le moment, ces deux mots ne veulent rien dire dès lors que vous ne définissez pas de quel complot il s'agit, ourdi par qui et contre qui,  dont M. Asselineau serait, selon vous, l'auteur.
  4. En revanche, et nous sommes toujours en train de parler de la forme, le ton sur lequel vous proférez ce jugement est on ne peut plus dédaigneux et empreint de connotation péjorative.
  5. Ainsi nous voyons que vous employez des qualificatifs qui ne veulent rien dire sur un ton péjoratif. Quelle peut-être votre intention, sinon de discréditer M.Asselineau en vous dispensant de prouver quoi que ce soit ? Eh bien, Monsieur Duhamel, vouloir discréditer quelqu'un ou nuire à sa réputation sans apporter la moindre preuve de ce que l'on prétend, cela porte un nom : c'est de la diffamation pure et simple. Vous faites de la propagande et non de l'information.

Examinons ensuite si vos allégations tiennent un peu mieux la route du point de vue du fond.

  1. Vous ne les avez pas démontrées, elles sont donc réputées fausses. Ainsi, il n'y a pas lieu d'être effaré par une sortie de l'UE, de l'euro et de l'OTAN. Les Britanniques, qui sont plutôt un peuple avisé qui n'a rien d'extrémiste, ne trouvent pas cela ridicule du tout. Ils ont recouvré leur indépendance. Et ne venez pas me raconter qu'à ce jour 16 mars 2017 ils ne sont pas encore sortis et que la catastrophe est pour cette raison toujours à venir : vous savez parfaitement que les nombreuses entreprises qui ont investi au Royaume Uni, et dont les investissements ne sont pas de court terme, Nissan, Google, Yahoo, ... ont déjà anticipé ce qui va se passer de positif pour eux au Royaume Uni.
  2. Ne venez pas me raconter non plus que la sortie du Royaume Uni et la sortie de la France ne sont pas comparables, car quand cela vous arrange, vous n'hésitez pas à comparer la France à la Corée du Nord. C'est cette dernière comparaison qui est stupide, alors que nous avons le 2ème réseau diplomatique mondial. Sortir de l'UE signifie dénoncer le TUE et le TFUE en invoquant l'article 50 du TUE, sortir de l'OTAN signifierait invoquer l'article 13 du traité de l'Atlantique Nord. En tout, nous dénoncerions 3 traités (TROIS ! ) sur les quelque 6686 en vigueur avec le monde entier. Vous parlez d'une catastrophe !
  3. Vous qualifiez de "totalement ridicule" l'affirmation de François Asselineau, selon laquelle l'UE est une construction américaine, mais vous proférez ces âneries en ignorant sciemment les sources que M.Asselineau lui-même vous communique. En effet vous savez parfaitement que ces sources sont correctes. C'est ainsi que vous vous êtes contenté de nier l'évidence, en remplaçant votre travail de recherche par des noms d'oiseau : complotiste, conspirationniste. C'est de la malhonnêteté. Et c'est dans cette mesure que c'est vous qui êtes ridicule. François Asselineau a justement cité un numéro d'Historia analysant que la CIA a oeuvré pour mettre en place la construction européenne. Direz-vous du magazine Historia qu'il est complotiste et conspirationniste ?

La vérité, Monsieur Duhamel, c'est que vous ne savez pas quoi répondre à M. Asselineau.  Et vous êtes en rage qu'il dénonce ainsi l'oligarchie dont vous faites partie. Et vous êtes en rage que le peuple, dont je fais partie, cesse de vous être docile. L'oligarchie vous rémunère grassement depuis plus de quarante ans pour que vous vantiez les bienfaits dont l'Union Européenne nous aurait prétendûment tous comblés (pourquoi dans ce cas presque tous les ténors politiques ont-ils voulu changer cette Europe-là à chaque nouvelle élection ?), et vous prêchez, et vous prêchez, et vous prêchez encore ! Vous êtes un curé, Monsieur Duhamel, vous n'avez rien de laïc. Vous êtes un curé de cette UE dont les cardinaux sont les chefs d'Etat et de gouvernement et dont le pape est un alcoolique ancien premier ministre de son pays.

Et vous voyez bien qu'il n'est plus question de démocratie. Ce dont vous nous rebattez les oreilles, c'est votre croyance et votre vénération abjecte pour l'Europe qui fabrique 6 millions de chômeurs rien qu'en France, où 1 agriculteur par jour se donne la mort, où 1000 personnes par jour basculent en-dessous du seuil de pauvreté et où enfin les délocalisations incessantes nous ferment une usine par jour. Mais vous persistez dans votre croyance, contre l'évidence. Vous êtes "effaré" par ce qui se passerait selon vous si la France sortait de l'UE et vous n'êtes pas "effaré" par la catastrophe qui se déroule maintenant ???

Cela, ce sont des faits, mesurables, communiqués par l'INSEE. Ce n'est pas du complotisme. C'est autre chose, et c'est plus solide que vos noms d'oiseaux, lesquels ne sont qu'invectives, insultes et imprécations, qui servent seulement à détourner l'attention du problème réellement et lucidement posé par François Asselineau. Et c'est toujours autant de temps de gagné, pensez-vous. Mais votre stratégie est perdante. Et vous le savez mais vous être pris dans votre religion.

 Vous vouliez utiliser votre notoriété pour discréditer François Asselineau. C'est vous-même que vous avez discrédité.

Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations républicaines, démocratiques mais non religieuses.

André Marchal, Charente-Maritime, carte d'adhérent UPR no A060S.

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.