AMIS ABSTENTIONNISTES

AMIS ABSTENTIONNISTES

Amis Abstentionnistes,

Le 21 avril 2017 à 16h50.

Il paraît que vous êtes nombreux à ne pas vouloir aller voter lors du premier tour de l'élection présidentielle 2017.

Pourtant la France aurait tellement aimé vous voir toute cette journée-là, tant notre pays a besoin de tous ses électeurs, même si vous avez décidé de vous taire.

Vous vous dites souvent écoeurés par la politique, et vous justifiez votre abstention par votre écoeurement.

D'une certaine manière on peut le comprendre. Mais dans le même temps, nous avons 6 millions de chômeurs, un agriculteur par jour qui se suicide, 800 personnes par jour qui basculent sous le seuil de pauvreté, une entreprise par jour qui est fermée en France. C'est une catastrophe nationale. Et malgré cette catastrophe, vous voyez qu'en votant Hollande, en votant Sarkozy, le peuple subit toujours la même politique, vous voyez aussi que certains politiques (Sarkozy avec la complicité de Hollande, rien moins) ont même perpétré un coup d'Etat le 4 février 2008 lorsqu'ils ont décidé d'annuler le NON des Français au referendum de 2005 par ratification du traité de Lisbonne. Depuis, les directives européennes pleuvent sur la France, édictées par la Commission formée majoritairement de non-Français, non élus, qui pourtant décident comment la France doit être dirigée, et qui ainsi provoquent chaque jour un peu plus la catastrophe nationale dont je vous parle.

Or voici que nous avons, pour la première fois depuis longtemps, un candidat qui veut nous soustraire à cette Union Européenne tentaculaire qui nous broie. Ce candidat est le seul parmi les onze du premier tour de l'élection présidentielle qui propose de sortir de l'Union Européenne.

Certains osent dire que ce serait la catastrophe si nous sortions de l'Union Européenne, niant ainsi l'évidence que la catastrophe est bien déjà là depuis plusieurs années !

C'est François ASSELINEAU, qui s'est engagé devant les Français à remettre son mandat en jeu si dans les 3 ans qui suivent son élection le chômage n'a pas baissé d'au moins 1 million de personnes.

Si vous vous abstenez et ne saisissez pas cette occasion rarissime de contribuer par votre vote à sortir la France du désastre, ne pourrait-on pas dire que votre abstention serait équivalente à non-assistance à France en danger ?

Amis abstentionnistes, s'il vous plaît, aidez la France à sa guérison ! Lisez la profession de foi que vous avez reçue dans votre boite aux lettres de François Asselineau. Relisez-la.

Et dimanche prochain 23 avril 2017, toute la France a besoin que vous votiez pour François ASSELINEAU.

Un grand Merci !

André Marchal, 17570 LES MATHES.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.