"COURAGE" : Angélique Ionatos. Nouvel album, Journal de bord.

 © Alexis Sevenier © Alexis Sevenier

Hier, j'ai enregistré la chanson "Courage", sur le poème d' Odysseus Elytis.
Je pense que ce journal de bord sera d'ailleurs organisé très naturellement par chansons.

En chantant ce texte j'ai été prise d'une très grande émotion.  
J'ai senti se former autour de moi un cercle de femmes, connues et inconnues. Mères, cousines, amies, voisines, qui me tenaient la main et me chuchotaient "Chante! Chante aussi pour nous!" 

J'ai pensé à la phrase d'Elytis qui dit : (je paraphrase) " La poésie existe pour que la mort n'aie pas le dernier mot."

Hier, dans le train qui nous amenait à Périgueux pour un concert, était assis à côté de nous un très jeune adolescent qui lisait "Antigone" de Sophocle.

Probablement une lecture imposée par l'école.

Nous avons sympathisé et comme il était un peu perdu dans l'arbre généalogique (et à juste titre!), Katerina et moi nous lui avons raconté l'histoire d'OEdipe

Et à nouveau j'ai pensé à la Grèce, à cette langue si belle! À l'étymologie des prénoms de la tragédie d'Antigone. À la résistance. Surtout à la résistance.

" Courage mes colombes, mes anémones, mes belles compagnes esseulées,

Mes Antigones !

Là, où les ténèbres couvent et se tapissent , vous, devenez des soleils

qui se hissent!

Parfois, la ruelle sombre mène à une place fleurie, parfois même le malheur

s'ouvre sur l'embellie,

Et c'est dans la désolation et dans le noir, qu'embaume et s'enracine la mémoire."

Courage - O. Elytis 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.