La bataille du référendum sur la privatisation des ADP

Dans le climat actuel marqué par la victoire idéologique et électorale de l'extrême droite et de l'ultralibéralisme la seule opportunité de donner un coup d'arrêt à la marche triomphante de Macron est de réussir à mobiliser suffisamment le peuple de France pour que l'alliance populaire puisse ensemble gagner cette bataille symbolique du référendum sur la privatisation des Aéroports de Paris.

Dans le climat sociétal et politique actuel marqué par la victoire idéologique et électorale de l'extrême droite et de l'ultralibéralisme en partie grâce à la désunion suicidaire des partis d'opposition force est de constater que l'opposition démocratique est devenue tétanisée voire inaudible.

Au delà des discours "triomphants" d'un Jadot qui se sent déjà couronné comme le prochain troisième homme en 2022 ce qui lui laisserait, pense t il, une petite chance de concourir pour gagner le gros lot en 2027 ou tout au moins négocier sa place au banquet des "gagnants" de la République, au delà des vaines tentatives médiatisées d'une Autain pour fédérer par le sommet des lambeaux restants de le gauche , au delà de la manifestation hebdomadaire rituelle des GJ qui a surtout valeur de témoignage de courage et de persévérance qu'avons nous encore comme opportunité pour arrêter la résignation et enfin rompre la spirale de la défaite ?  

La seule opportunité de donner un coup d'arrêt à la marche triomphante de Macron d'ici à 2022 est de réussir à mobiliser suffisamment le peuple de France pour que l'alliance populaire au delà des partis, au delà du clivage Gauche/Droite au delà des organisations, syndicats, mouvements, courants... puisse ensemble gagner cette bataille symbolique du référendum sur la privatisation des Aéroports de Paris.

Cette victoire espérée est symbolique car elle n'aura pas de conséquence notable et directe sur la politique de Macron qui va continuer à dérouler son programme de régression sociale mais elle aura au moins une valeur d'avertissement pour son gouvernement qu'il existe une limite au delà de laquelle l'alliance populaire par dessus les démarcations et autres frontières entre partis, mouvements etc. va se faire pour s'opposer efficacement à  sa politique.

Cette victoire est également symbolique car elle est due seulement à la volonté du peuple et ce n'est pas grâce à tel ou tel parti ou grâce à tel ou tel leader bien que nous ne pouvons pas nier que certains partis ou leaders sont plus impliqués que d'autres. Bien sûr les "experts" de la chose politique vont encore décortiquer les chiffres pour en tirer des "leçons" mais à mon humble avis l'essentiel est dans le fait qu'une alliance populaire par dessus les rigidités des partis de gauche de droite est possible et ce serait non seulement idiot mais aussi arrogant ou irrespectueux vis à vis du quart des français de rejeter d'emblée certains votes sous le prétexte fallacieux que ce sont des votes des sympathisants du RN. 

Je peux me tromper bien sûr mais je suis intimement persuadé qu'il s'agit bien là notre dernière chance et que si on ne la saisit pas Macron va pouvoir dérouler son jeu tranquillement jusqu'à l'an 2022 avec la certitude de rempiler au moins pour 5 ans encore.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.